1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Colocation : tout ce que vous devez savoir, que vous soyez bailleur ou locataire
Le Revenu23/02/2020 à 18:18

Les étudiants représentent 52% des colocataires. (© Fotolia)

Pénurie d'appartements, loyers trop élevés, la colocation est la solution pour de plus en plus de personnes. Baux uniques ou multiples, charges, dépôts de garanties, économies, coliving ou coloc intergénérationnelle : les points clés à connaître pour bien «colouer» que vous soyez locataire ou propriétaire. En fin d'article, découvrez notre tableau récapitulatif pour tout comprendre en un coup d'œil.

La colocation n'est plus une originalité, et la demande n'est plus l'exclusivité des étudiants. Elle devient aussi une solution pour se loger durant une courte durée, pour rompre l'isolement, pour alléger la vie en solo à tout âge.

Bonne solution pour certains, la colocation ne suit pas toujours les mêmes règles qu'une location classique. Ce que vous devez savoir si vous êtes (co)locataire ou propriétaire.

Vous êtes locataire Combien pouvez-vous économiser sur votre budget logement ?

Dans les grandes villes où la demande de petits logements n'est pas satisfaite tant elle est importante et tant les loyers sont élevés, la colocation s'impose pour disposer d'un hébergement correct à un loyer «abordable».

Selon l'observatoire de la colocation réalisé par Locservice.fr en août dernier, le loyer moyen d'une chambre en colocation s'élève à 421 euros charges incluses, tandis que le loyer pour un studio est en moyenne de 501 euros, soit 19% de plus.

La différence est encore plus importante dans la capitale où le loyer moyen d'une chambre en colocation est de 681 euros, tandis que celui d'un studio est de 860 euros soit une économie potentielle de 20,8%.

En cas de défaillance d'un locataire, devez-vous payer à sa place ?

Tout dépend du bail. S'il est au nom du colocataire de la chambre qu'il loue, vous n'avez aucune obligation. Ce

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer