Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ces villes où il vaut mieux acheter que louer au bout de quelques mois
Le Figaro04/09/2019 à 10:30

(Crédits photo : Adobe Stock - )

 Alors que les prix immobiliers continuent à grimper, la faiblesse des taux de crédit fait paradoxalement pencher la balance très nettement en faveur de l'achat plutôt que de la location. Il faut parfois moins d'un an pour amortir son achat.

Alors que les prix immobiliers grimpent à un rythme plus soutenu que celui des loyers, faudrait-il se détourner de la propriété au profit de la location? Pas du tout, à en croire l'étude annuelle du courtier MeilleurTaux. Certes, l'étude émane d'une entreprise dont la vocation est de distribuer des crédits immobiliers, il est donc rare qu'elle souligne que c'est une mauvaise idée. Mais il faut bien reconnaître que les conditions sont particulièrement favorables pour les acheteurs cette année, du moins ceux qui peuvent décrocher un crédit. Après avoir décortiqué les conditions d'achat ou de location d'une surface moyenne de 70m² dans les 36 plus grandes villes de France, MeilleurTaux en a conclu qu'il suffisait désormais d'un an et neuf mois, en moyenne, pour rentabiliser son acquisition en France.

Cela signifie qu'au bout de 21 mois, le montant des loyers versés moins le rendement de l'argent placé qui aurait été consacré à l'apport personnel en cas d'achat dépasse le coût d'un achat (prix de l'acquisition, coût d'emprunt et taxe foncière). «C'est la première fois depuis que nous réalisons cette étude, soit depuis six ans, que la situation est bien meilleure ou au moins parfaitement identique par rapport à l'an dernier pour la totalité des villes de France, y compris Paris, Lyon et Bordeaux», assure Maël Bernier chez MeilleurTaux. Ainsi, 32 villes sur les 36 étudiées profitent de 2019 et voient la durée de détention nécessaire d'un bien diminuer par rapport à l'année dernière. Quatre villes restent stables.

De bonnes affaires dans les villes moyennes

Une situation qui s'explique par la faiblesse exceptionnelle des taux et par des prix qui flambent un peu moins que par le passé. Selon l'étude du courtier, si l'on élimine de ce palmarès Lyon, Bordeaux et Paris, la durée moyenne pour faire une meilleure affaire en tant que propriétaire tombe à 1 an et 3 mois. Pour le financement d'un 30m² en résidence principale, la durée nécessaire est un peu plus longue, car le prêt étant plus faible, l'effet taux bas joue un peu moins.

Méthodologie: simulateur exclusif développé par meilleurtaux.com en tenant compte des données suivantes: 10% d'apport / durée d'emprunt sur 20 ans à 1,10% hors assurance / assurance de 0,25% du capital emprunté. Évolution des prix de l'immobilier: 3,5% des prix de l'immobilier en année 1 et 2 puis 2% à partir de l'année 3. Rendement de l'épargne: 1,1% par an. Évolution des loyers: +1,5% année 1, +1% année 2, +0,8%, année 3, et +0,5% par an années suivantes. Évolution des charges copropriété: +1,5% par an.
Sources: prix m²: SeLoger.com / prix des Loyers: Observatoire Clameur, taxe foncière: source Forum pour la gestion des villes, pour un couple avec 2 enfants (info 2017) taxe foncière +1,5% pour année 1, +1% année 2, +1,5% années suivantes

C'est du côté des villes moyennes que les résultats sont les plus impressionnants. L'étude recense ainsi 6 villes où l'achat s'avère le plus intéressant en moins d'un an: Mulhouse, Perpignan, Le Havre, Reims, Saint-Étienne et Tours. Pour le trio de tête huit petits mois suffisent. À en croire MeilleurTaux, ces résultats exceptionnels s'expliquent aussi par une «relative stabilité des taxes foncières» et devraient faire de 2019 une année exceptionnelle. «À la lecture des résultats de cette année, nous avons du mal à penser que l'année prochaine pourrait être encore meilleure», souligne Maël Bernier.

De son côté, le site d'évaluation MeilleursAgents parvient à la même conclusion que cette année est exceptionnellement favorable aux acheteurs, même si les durées calculées sont un peu moins favorables. Il estime, quant à lui, qu'il faut en moyenne 2 ans et 5 mois pour amortir son achat à travers la France et même 4 ans et 3 mois dans les 10 premières villes françaises ou 6 ans et un mois à Paris. Dans tous les cas de figure, c'est au moins deux fois plus rapide qu'en 2011. À cette époque-là, il fallait 17 ans à Paris pour que l'achat soit plus intéressant que la location, 15 ans à Lyon, 13 ans à Strasbourg ou encore 12 ans à Marseille, 8 ans à Toulouse ou 6 ans à Lille. Aujourd'hui, il suffit de 6 ans, 7 ans, 4 ans et 3 ans dans ces mêmes villes.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 7LM
    04 septembre16:15

    Alleez !!! S't'plait ... En plus on n'a trouver du béton c'coup çi ... Ca va tenir !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer