Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bruxelles enjoint la France à appliquer la TVA sur les billets sportifs

Le Figaro17/07/2014 à 12:55

A ce jour, la TVA ne s'applique pas aux manifestations sportives. La commission européenne vient de rappeler la France à l'ordre.

Les fans de football pourraient à l'avenir payer leurs billets plus cher. La Commission européenne vient en effet d'enjoindre la France à appliquer un taux de TVA sur les billets d'entrée aux matches et autres manifestations sportives qui en sont jusqu'à présent exonérés. «En application de la directive TVA, les droits d'entrée aux manifestations sportives doivent normalement être soumis à TVA. Or la France exonère totalement de TVA ces droits d'entrée», déplore Bruxelles.

L'origine de cette exception remonte à la fin des années 1970. La France avait alors obtenu que les manifestations sportives soumises à un impôt remontant à l'Ancien régime, l'impôt sur les spectacles, ne soient pas touchées par la TVA. Or, cet impôt a dépuis été progressivement raboté. Il existe en effet toute une kyrielle d'exonérations possibles, dont la première est celle accordée par les communes aux manifestations sportives qui sont organisées sur leur territoire.

Celles qui y restent soumises s'acquittent d'une taxe de 8% sur toutes leurs recettes, qu'il s'agissent du produit des billets ou des cotisations. Mais dans un rapport réalisé il y a quelques années, l'Union des clubs professionnels de football soulignait que l'impôt sur les spectacles «n'a plus à l'heure actuelle qu'un caractère résiduel». Et de déplorer «l'extrême complexité du système de taxation actuel, source de distorsions entre disciplines sportives et entre territoires».

Une TVA à taux réduit

La suppression de l'impôt sur les spectacles est donc réclamé de longue date par certains acteurs du sport. Mais ils s'accordent aussi à plaider, sans surprise, pour l'application d'un taux de TVA réduit plutôt qu'un taux plein. Le sujet a été remis sur la table à l'occasion des négociations entre les clubs de foot français et le gouvernement, au sujet de la taxe à 75%. Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, avait alors accepté «de regarder la fiscalité future sur d'autres dossiers: la TVA, la taxe sur les spectacles», plutôt que de céder sur la taxe phare du début du quinquennat de François Hollande. Un rapport sur «le football durable», dont la rédaction a été présidée par le député PS Jean Glavany, recommandait par ailleurs en janvier d'unifier à un taux unique de 5,5% la TVA sur les spectacles sportifs.

La France a désormais deux mois pour répondre à la Commission européenne. D'ici là, les discussions avec les clubs et les associations, qui s'attacheront à défendre leur activité et notamment celle des sportifs amataurs, pourrait s'avérer ardue, à l'image de la résistance des clubs équestres à l'application d'un taux de TVA normale sur leur activité.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.