1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Assurance de prêt : pourquoi il faut regarder le TAEA
Le Revenu07/04/2018 à 14:27

Le Taux Annuel Equivalent Assurance est plus intéressant que l'habituel taux annuel effectif global (TAEG). (© DR)

Vous empruntez ? Nous vous conseillons de prêter attention au TAEA (Taux Annuel Equivalent Assurance), le bon mode d'affichage du prix de l'assurance en pourcentage qui figure désormais dans toutes les fiches d'informations personnalisées remises à l'occasion des offres d'assurance de prêt (article 18 de la loi de séparation des activités bancaires de juillet 2013).

Quatre ans après son entrée en vigueur ce TAEA figure bien sur les documents. Mais il n'est pas vraiment entré dans les mœurs, la plupart des banques et courtiers continuant de mettre en avant les taux nominaux d'assurance. La raison : le TAEA est plus élevé que le taux nominal d'assurance. Car cet anagramme recouvre en réalité un taux actuariel, pas un taux annuel comme son nom l'indique par esprit de simplicité.

Le TAEA est un taux actuariel - recalculé en pourcentage sur le capital restant dû. Et il en va de même pour le taux annuel effectif global (TAEG) de votre emprunt. Le TAEA dépendra du taux nominal du prêt couvert et aussi du rythme de paiement qui peut varier d'un prêt à l'autre.

Prenez un emprunteur de 65 ans sans aucun antécédent. Il emprunte seul 100.000 euros sur 15 ans au taux nominal de 1,05% pour son achat immobilier. Il trouve une assurance à 63,55 euros par mois, soit un coût total de 11.438 euros (180 mois).

Le taux nominal de cette assurance est affiché à 0,76% mais son vrai coût

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer