1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

3 nouvelles aides au logement pour les plus modestes
Boursorama avec Pratique.fr12/12/2019 à 13:50

Annoncées au début de l'année par le ministre du Logement Julien Denormandie, 3 nouvelles aides au logement sont entrées en vigueur en septembre dernier. Concernant près de 350 000 ménages modestes, ces mesures, financées par Action Logement, sont tournées vers la rénovation énergétique, l'adaptation des logements pour les personnes âgées et la mobilité des salariés. Elles viennent s'ajouter aux APL, ALS et ALF dont le mode de calcul va quant à lui changer au 1er janvier prochain.

iStock-Photo_Concepts

Une nouvelle aide en faveur de la rénovation énergétique

Une des mesures mises en place par Action Logement dans le cadre de son grand plan d'investissement volontaire se présente sous la forme d'une aide à la rénovation énergétique. Grâce à cette aide, les locataires salariés du privé ou les propriétaires bailleurs peuvent bénéficier d'un package de financement leur permettant de réaliser des travaux d'isolation thermique dans leur habitation (murs, planchers, combles) ou de procéder au remplacement de leur système de chauffage. L'aide pourra atteindre 50 000 € dont 20 000 € en subventions pour les propriétaires occupants et 45 000 € dont 15 000 en subventions pour les propriétaires bailleurs. Un prêt à 1 % (hors assurance) peut en outre être accordé sur une durée maximum de 20 ans. Pour bénéficier du dispositif, il faudra justifier d'un plafond de ressources fixé à 24 918 € pour une personne seule en Île-de-France et de 18 960 € sur le reste du territoire.

Une aide à l'adaptation des logements pour les personnes âgées

Cette nouvelle aide est soumise aux mêmes plafonds de ressource que celle détaillée plus haut et concerne les retraités âgés de 70 ans et plus ainsi que les personnes en situation de perte d'autonomie. D'un montant maximal de 5000 €, elle leur permet de réaliser des travaux d'aménagement dans les salles d'eau et sanitaires (rehaussement de cuvette, pose de sols antidérapants, installation d'une barre d'appui...). Cette subvention peut également couvrir les frais d'assistance à maîtrise d'ouvrage, à hauteur de 50 % du montant des travaux. Le versement des fonds intervient au plus tard 3 mois après l'achèvement des travaux réalisés.

Une aide à la mobilité des salariés

Enfin, une aide d'un montant de 1000 € maximum permettant aux salariés du privé ou aux personnes en recherche d'emploi titulaires d'une promesse d'embauche de financer leur déménagement pour se rapprocher de leur futur lieu de travail ou de formation est également possible. Elle s'adresse aux personnes percevant au maximum 1,5 fois le SMIC. Par ailleurs, leur nouveau logement devra se trouver à 30 minutes ou moins de leur nouveau lieu de travail. Pour toucher cette aide, les bénéficiaires devront en faire la demande dans les 3 mois qui suivent la signature de leur nouveau bail.

Trucs et astuces

À partir du 1er janvier 2020, les APL (aides personnalisées au logement), les ALF (allocations de logement familial) et les ALS (allocations de logement social) ne seront plus calculées sur les revenus perçus 2 ans plus tôt, mais sur la base des ressources des 12 derniers mois.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Jack_
    21 décembre10:39

    APL, ALS et ALF, etc... et j'en passe. Il a beaucoup trop d'abus sur nos alloc' ça manque de contrôle rigoureux tout simplement.. Les retraités ne peuvent financer tout cela, alors que de leur temps, les 55H par semaine était monnaie courante. Si ils ont cotisé un maximum, il serait temps qu'ils en profitent, déjà l'Etat les ponctionnent pas mal, sans toutefois vouloir indexer les salaires et les retraites.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer