Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande appelle l'Europe à soutenir les opérations militaires de la France

AFP Video19/12/2013 à 21:07

Le président français François Hollande a appelé l'Europe à soutenir financièrement les opérations militaires françaises en Afrique, à son arrivée jeudi au sommet européen de Bruxelles.

Se félicitant d'avoir reçu l'appui "de la quasi totalité" des gouvernements européens aux opérations de la France au Mali ou en Centrafrique, le chef de l'Etat a enchaîné devant la presse: "les financements doivent suivre également ces soutiens politiques".

"La France en a pris l'initiative avec les Nations unies, il est légitime que l'Europe vienne en soutien, ce qu'elle fait" déjà avec une aide logistique, a-t-il insisté.

La France va tenter de convaincre jeudi et vendredi à Bruxelles ses partenaires de créer un fonds européen destiné à financer les interventions d'urgence dans les pays en crise.

A elle seule, l'opération Serval, lancée le 11 janvier 2013 au Mali, se chiffre à 650 millions d'euros pour les finances publiques françaises, toujours dans le rouge.

"L'Europe fait beaucoup, mais elle le fait ponctuellement. Il faudrait un fonds européen permanent, pas un fonds par opération", avait plaidé une semaine plus tôt François Hollande lors d'une visite au Brésil.

Seules les opérations conduites sous la bannière de l'Union européenne en bénéficieraient, reconnaissait-on cependant à Paris à la veille du sommet. Ainsi, ni Serval, ni Sangaris, déclenchée le 5 décembre en Centrafrique, "ne seraient concernées en l'état", concèdait-on.

Quant au montant du fonds et son calendrier, ils restent à fixer même si Paris souhaiterait une mise en oeuvre "par exemple à la fin du premier semestre".

Evoquant plus largement le "grand sujet" du sommet européen de jeudi et vendredi, l''Europe de la défense, le président Hollande a également souligné à son arrivée à Bruxelles que "la France a toujours voulu qu'elle connaisse des progrès", prenant "des initiatives".

"Aujourd'hui, nous pouvons avoir un certain nombre de résultats notamment sur l'industrie de défense qui doit davantage coopérer et sur les matériels", a-t-il estimé, évoquant "le drone de nouvelleLe ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius (g) reçoit le Premier ministre du gouvernement par intérim de l'opposition syrienne, Ahmed Tohmé, le 5 décembre 2013 à Paris génération qui pourrait être justement l'une des réalisations de l'Europe".

Les dirigeants de l'UE devraient décider de coopérer dans ce domaine des drones et dans ceux du ravitaillement en vol ou de la cyberdéfense. Quant à la France, elle attend aussi, selon son ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, "des avancées significatives" dans ceux du transport tactique et stratégique, de la sécurité maritime et du renforcement du contrôle des frontières au Sahel.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.