Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un faux agent immobilier aurait escroqué 47 familles

Le Figaro16/11/2015 à 11:45

Un homme comparaît devant le tribunal correctionnel de Melun pour escroquerie en bande organisée, exercice illégal de la profession d’agent immobilier et banqueroute. Il risque jusqu’à cinq ans de prison.

Personne n’est à l’abri d’une arnaque immobilière. Il s’agit d’un fait divers courant, et les stratégies mises en œuvre sont diverses et variées... Ce lundi comparaît devant le tribunal correctionnel de Melun un homme qui a sévit entre 2008 et 2011, toujours avec la même stratégie: il arrivait à convaincre les aspirants propriétaires à débourser la somme de 10.000 euros pour «réserver leur terrain.» «Un mécanisme d’escroquerie bien huilé», selon l’analyse de Me Alexis Ngounou, l’avocat de 22 parties civiles, dont la plupart résident dans la commune de Sénart.

Pourquoi les parties civiles lui ont-elles fait confiance? Parce que le gérant de l’ex-société In Terre Immobilier est accusé de s’être fait passer pour un vrai agent immobilier mandaté pour l’EPA (Établissement Public d’Aménagement). En vérité, il n’avait pas la moindre autorisation préfectorale pour pouvroir exercer ce métier. Résultat: il empochait l’argent, et ne donnait ensuite plus la moindre nouvelle aux clients.

L’accusé se serait ensuite arrangé pour que sa société fasse l’objet d’une liquidation judiciaire et aurait commis le délit de banqueroute en tenant une comptabilité incomplète, selon La République de Seine-et-Marne.

Supercherie découverte dès 2010

«J’envisageais d’acheter un terrain à Lieusaint, raconte l’un des plaignants. J’ai rencontré le constructeur qui m’a dirigé vers le gérant de la société In Terre Immobilier. Il m’a paru être quelqu’un de confiance. Il disait qu’il avait ses entrées à l’EPA. Il m’a fait signer un document antidaté stipulant que nous l’avions mandaté pour effectuer une recherche de terrain. J’ai déboursé 10.000 euros pour ça!»

De son côté, l’EPA a déposé une plainte dès la révélation qu’un faux agent immobilier se faisait passer pour un salarié de son établissement. «La supercherie a été découverte à mon arrivée, en 2010, précise à La République de Seine-et-Marne Bruno Depresle, l’actuel directeur de l’EPA. Nous attendons de ce procès la mise à jour de la vérité.» En attendant, l’intéressé est toujours présumé innoncent.

Il y a quelques mois, Le Figaro Immobilier vous racontait l’histoire de ce lyonnais, qui se faisait passer pour le propriétaire d’appartements dont il récupérait le double des clés, et encaissait ensuite un dépôt de garantie.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.