Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trouvez des vêtements à la bonne taille sur Internet

Le Figaro27/10/2015 à 06:00

Cabines virtuelles, assistants shopping, de nombreuses start-up proposent des solutions pour remédier à l'impossibilité d'essayer sur le web.

Vous avez craqué sur une robe, un pantalon ou des baskets sur Internet? Mais vous hésitez à acheter sans savoir si ces vêtements vous iront. L'impossibilité d'essayer les produits reste l'un des principaux freins à l'achat en ligne, avec les frais de port, les conditions de remboursement et d'échange ou la sécurité des paiements. «Il faut simplifier le shopping en ligne, le rendre sûr pour le consommateur, qui craint les problèmes de taille, de couleur ou de coupe», explique Cathy Xicluna, cofondatrice de la société Oxum.

La start-up créée en 2012 a développé la solution ClicknDress, un outil qui calcule vos mensurations et votre profil morphologique algorithme sophistiqué. «Notre outil travaille à partir de 135 profils différents, dont 108 pour les femmes et 27 pour les hommes», précise Cathy Xicluna. Il s'appuie sur des critères tels que le sexe, âge, poids, taille… et prend en compte le fait que vous avez ou non une taille d'écart entre le haut et le bas.

ClicknDress vous indique ensuite, parmi une sélection de vêtements, quels articles sont parfaitement ajustés pour vous et quelle taille commander. Un système de feu tricolore - vert, orange et rouge - vous précise quels vêtements sont recommandés pour vous et lesquels sont à éviter. «Nous affichons un taux d'erreur inférieur à 3%, ce qui est comparable à ceux des tailleurs professionnels, par exemple», souligne la dirigeante. Ce service est disponible au grand public depuis mars 2015. Il propose aujourd'hui près de 400 marques de vêtements et plus de 25.000 articles. Et revendique déjà 12.000 membres. Son objectif: en conquérir 100.000 d'ici à la fin 2016.

Sur les sites marchands textiles, les taux de retour de produits varient entre 15 et 20% en moyenne. «Dans la plupart des cas, les clients retournent leurs articles parce qu'ils ne leur vont pas. Cela entraîne des coûts pour les enseignes, et pèse sur le taux de conversion des boutiques en ligne», souligne Ous Ouzzani, l'autre co-fondateur du site. L'enjeu est donc aussi d'inciter davantage d'internautes à valider leur panier d'achat. À noter que ce service est gratuit pour l'internaute et que ClicknDress se rémunère en prélevant une commission sur les transactions réalisées sur les sites marchands dont il référence les produits. Une appli iPhone a été lancée le 1er octobre et l'appli Android devrait suivre début novembre.

Assistant shopping, cabine d'essayage virtuelle et avatar 3D

Pour se développer, la société vend aussi son outil à des grandes marques du textile. Le Groupe Beaumanoir (Cache Cache, Morgan, La City, Bonobo, Scottage ...) a d'ailleurs choisi de prendre la jeune pousse sous son aile en l'intégrant à son accélérateur de start-ups Silicon B. La technologie ClicknDress est intégrée au site de Cache Cache depuis le 22 octobre. «Nous sommes en discussions avec d'autres acteurs de la mode pour signer de nouveaux contrats», assure Ous Ouzzani, qui n'exclue pas d'étendre ce service aux boutiques de chaussures et de se développer à l'étranger.

D'autres startups proposent de vous faciliter l'achat de vêtements en ligne. Comme ClicknDress, la société lyonnaise Upfit, fondée en août 2014, sélectionne la taille la mieux adaptée à l'internaute à partir de données simples. Une solution qui ne nécessite aucune mesure, ni le besoin de se créer un avatar. Fitizzy, créée à Lille en 2013, vous propose quant à elle l'aide d'un «assistant shopping». Après avoir créé un compte, il vous suffit de renseigner vos mensurations prises à l'aide d'un mètre-ruban - attention, certaines mesures nécessitent d'être à deux pour le faire! - et de vous rendre sur les sites marchands partenaires pour connaître la taille qui vous est recommandée. Plus de 300 marques ont déjà adhéré à ce service dont Promod et 3Suisses. Fitle, enfin, installe une cabine d'essayage sur votre smartphone. L'appli, tout juste lancée par la startup de Courbevoie, vous permet grâce à un avatar 3D d'essayer vos vêtements en ligne avant de les acheter. Depuis septembre, la marque Tex du groupe Carrefour propose gratuitement ce service.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.