Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Transmission d'entreprise : qu'est-ce que le pacte Dutreil ?

Boursorama avec Pratique.fr13/02/2017 à 14:45

Dans le cadre du pacte Dutreil, il est possible de bénéficier d'une exonération de 75% de la valeur des titres pour le calcul des droits de succession, lorsqu'une société est transmise à titre gratuit. Ce pacte est soumis notamment à un engagement collectif de conservation d'au moins 34% des titres et ce pendant deux ans. Très avantageux fiscalement pour un certain type de société, le pacte Dutreil peut, de surcroît, être cumulé à d'autres dispositifs.

Le pacte Dutreil permet de faciliter la transmission d'une entreprise

S'engager à conserver les titres

Au moment de la transmission (donation ou succession), un engagement collectif de conservation doit être en cours. D'une durée minimale de deux ans, cet acte doit être enregistré aux services des impôts, ou rédigé par un notaire. Ce pacte doit ensuite être signé entre aux moins deux associés et porter sur au moins 34% des parts (des droits de vote) d'une société non côtée en bourse. Si la société est côtée, l'engagement doit réunir 20% des droits financiers et droits de vote de la société.
L'un des signataires, au moins, doit être un dirigeant. Ce dirigeant (président du conseil de surveillance, gérant, président du conseil d'administration, directeur général, délégué ou membre du directoire) se doit d'exercer cette fonction de direction pendant 3 ans.
Lors de la transmission, les donataires ou héritiers s'engagent à conserver les titres reçus jusqu'au terme de l'engagement collectif de conservation en cours, puis pendant une durée minimale de 4 ans. Cet engagement individuel qui succède à l'engagement collectif porte donc la durée de conservation à 6 ans.

Réservé à certaines sociétés

Ce dispositif est réservé uniquement aux sociétés ayant une activité (et non civile) prépondérante. Il s'adresse donc aux sociétés exercant une activité industrielle, commerciale, agricole, artisanale ou libérale. En sont exclues celles qui gèrent leur propre patrimoine, qu'il soit mobilier ou immobilier.
Les sociétés holding animatrices de groupe sont également éligibles au dispositif. Est reconnue animatrice la holding qui participe activement à la conduite de la politique du groupe et au contôle de ses filiales. Dans le cas d'une holding non animatrice (ou passive), c'est la holding elle-même qui s'engagera à conserver les titres de sa filiale.

Dispositifs complémentaires

La donation en nue-propriété permet de diminuer la valeur donnée et donc les droits de donation. La valeur de la nue-propriété est déterminée selon un barème légal en fonction de l'âge du donateur qui se réserve l'usufruit. Par exemple, si le donateur est âgé de 65 ans, la nue-propriété est estimée à 60% de la valeur de la pleine propriété. Le cumul du pacte Dutreil avec une donation en nue-propriété est particulièrement intéressant car au décès de l'usufruitier, la pleine propriété est reconstituée, sans fiscalité, entre les mains du nu-propriétaire.
Si la donation est faite en pleine propriété et que le donateur est âgé de moins de 70 ans, les droits de succession sont réduits de 50%.
Par ailleurs, lorsque l'actionnaire ne peut bénéficier d'une totale éxonération d'ISF (impôt de solidarité sur la fortune) au titre des biens professionnels, il peut signer un pacte Dutreil afin de bénéficier de l'abattement de 75% sur la valeur des titres taxables à l'ISF.

Trucs et astuces

Cet abattement de 75% sur la valeur des titres transmis s'effectue avant l'abattement général de 100 000€ avec lequel il se cumule pour les donations aux enfants. Il est donc vraiment intéressant dans le cadre de donations de titres évalués à plus de 100 000€.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.