Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tout savoir sur les locations parisiennes en 3 graphiques

Le Figaro27/10/2015 à 11:41

INFOGRAPHIE - Selon une étude récente, le loyer parisien moyen s’élève à 1004 euros charges comprises. On loue très majoritairement de petites surfaces dans la capitale et les tarifs y sont 44 % plus chers qu’en province.

A Paris, la location est un phénomène très majoritaire puisque selon l’Insee elle concerne 67 % des ménages de la capitale. Après avoir passé au crible 10.000 demandes ou locations réalisées à Paris, le site Locservice.fr, spécialiste du marché locatif, a dressé l’état des lieux sur les 9 premiers mois de 2015. Il en ressort que le loyer parisien moyen s’élève à 1004 euros, charges comprises. Un chiffre en recul de 1,7 % par rapport à 2014 si l’on considère le loyer moyen au mètre carré.

L’encadrement des loyers est sans doute trop récent pour expliquer ce léger recul qui tient plutôt au tassement global des loyers. Il n’en reste pas moins que la capitale reste nettement plus chère que toutes les autres villes: la facture y est 12 % plus chère qu’en petite couronne, 24 % plus chère qu’en grande couronne et même 44 % plus salée qu’en province. Malgré tout, les Parisiens semblent attachés à leur ville puisque selon Locservice 70 % des locataires en recherche à Paris habitent déjà la capitale.

Pour louer un appartement familial, il faut disposer de 6500 euros de revenu mensuel

Quel type de logement recherchent-ils? Sans surprise, les petites surfaces sont très largement dominantes. les chambres, studios et 1 pièce pèsent ainsi 62 % des locations de la capitale. Elles ne représentent pourtant que 40,5 % du marché en province. Les 2 pièces représentent encore une part significative du marché (27 %) tandis que les 3 pièces et plus se contentent de 11 %.

Au vu des niveaux de loyers, charges comprises, on comprend sans mal la faible proportion de grandes surfaces louées à Paris. A raison de 2257 euros de loyer pour un 4 pièces, une famille qui veut se loger confortablement dans la capitale avec ses enfants doit disposer d’un revenu mensuel supérieur à 6500 euros. En entrant dans le détail, on remarque cependant que les petites surfaces sont bien plus chères au mètre carré que les grandes. A 43,67 euros/m², un studio est 50% plus cher qu’un 3 pièces (29,2 euros/m²). On comprend mieux le développement actuel de la colocation.

Côté localisation, on apprend que l’arrondissement le plus recherché est le 15e (c’est aussi le plus grand et le plus peuplé) suivi de près par le 11e. Et pour ceux qui ont des goûts de luxe, cap sur le 8e où le loyer moyen est le plus élevé (1191 euros charges comprises) devant le 4e (1158 euros) et le 1er (1121 euros). Et si on s’appuie sur le prix au mètre carré, c’est cette fois-ci le 6e qui est le plus cher (41,4 euros/m²) devant le 5e (38,52 euros/m²) et le 7e (38,51 euros/m²). Les prix les moins élevés se trouvent eux du côté du 19e (28,3 euros/m²), du 20e (30,2 euros/m²) et du 18e (30,7 euros/m²).

Quant au profil des locataires, ils restent à 45% des étudiants. On trouve parmi les demandeurs de location plus de femmes seules (43%) que d’hommes seuls (30%) tandis que les couples ne pèsent que 26%. Preuve que le marché reste tendu et que les locataires vont continuer à avoir des difficultés à se loger, le budget moyen des locataires parisiens (945 euros) reste sensiblement inférieur au loyer moyen (1004 euros).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.