Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Que penser du Bitcoin ?
Mingzi04/01/2021 à 10:20

Le Bitcoin n'en finit pas de battre des records historiques (Crédit photo: Fotolia)

Le Bitcoin n'en finit pas de battre des records historiques (Crédit photo: Fotolia)

Le Bitcoin a battu un record historique le 2 janvier en atteignant 30.000 dollars. La monnaie virtuelle semble se démocratiser, boostée par la crise sanitaire et le lancement par Paypal d'un service d'achat / vente / paiement. Que penser de cette cryptomonnaie ?

La démocratisation grandissante du Bitcoin

Le Bitcoin n'en finit pas de battre des records historiques. La cryptomonnaie qui valait 20.000 dollars en octobre, a battu un premier record historique en atteignant 28.000 dollars le 30 décembre puis un second à plus de 30.000 dollars samedi 2 janvier. 

Pour soutenir leurs économies et les marchés financiers pendant la crise sanitaire, les banques centrales et les États ont abaissé leurs taux et ont inondé les marchés de liquidités. Dans ce contexte, le Bitcoin a su tirer son épingle du jeu et a vu sa valeur progresser de +267% sur l'année 2020. La valeur de la cryptomonnaie a ensuite été boostée fin octobre par le lancement d'un service d'achat, vente et paiement en cryptomonnaie par Paypal, le géant des paiements en ligne. Par ailleurs, autrefois très méfiants vis-à-vis de la cryptomonnaie dont les cours sont très volatils, les investisseurs professionnels et fonds d'investissement s'y intéressent de plus en plus. 

Les initiatives pour démocratiser le Bitcoin et le rendre plus accessible au grand public se multiplient, à l'image de StackinSat, une fintech Française qui propose un plan épargne bitcoin associé à une application pour investir à intervalles réguliers une somme fixée à l'avance. 

Le Bitcoin serait-il en train de devenir une nouvelle valeur refuge ?

Le Bitcoin présente de nombreux points communs avec la valeur refuge par excellence, l'or.

Le Bitcoin a été conçu par son fondateur Satoshi Nakamoto (un pseudonyme qui pourrait regrouper un collectif de développeurs informatique) après la crise économique et financière de 2008 dans le but de s'affranchir des banques centrales, des États et du pouvoir politique. 

Le Bitcoin ne dépend pas des banques. C'est une monnaie virtuelle qui permet d'effectuer des transactions de personne à personne dans le monde entier, sans aucun intermédiaire. Il n'a pas besoin d'un tiers de confiance comme une de banque pour traiter les transactions. Celles-ci sont sécurisées par des algorithmes complexes.

Le Bitcoin ne dépend pas des banques centrales. La quantité de monnaie créée est limitée à 21 millions de Bitcoins et selon un rythme défini à l'avance. Il n'y a donc pas de politique inflationniste. À l'image de l'or, le Bitcoin n'existe qu'en quantité limitée, une rareté qui en fait sa valeur.

Le Bitcoin ne dépend pas des États. Comme l'a illustré la crise sanitaire, les mesures mises en place par ces autorités pour soutenir les économies et les marchés financiers n'ont pas eu de prise sur la monnaie numérique. 

Les axes de progrès du Bitcoin

Le Bitcoin ne bénéficie pas d'un cadre juridique protecteur en cas de pertes ou de vol. Or, dans l'histoire de la cryptomonnaie, l'une des principales plateformes a disparu du jour au lendemain.

Les transactions sont anonymes : il n'y a pas de contrôle sur la nature des fonds utilisés pour l'achat de Bitcoins et sur des liens éventuels avec des activités criminelles (blanchiment d'argent, financement du terrorisme...).
 

20 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Eri.Bern
    11 janvier16:29

    -20% en 24H c'est plus de la monnaie mais du jeu de hasard; faut arrêter avec tous ses dérivés car c'est le monde qui part à la dérive et la démocratie vacille jour après jour....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer