Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le prix du timbre va encore augmenter au 1er janvier 2016

Le Figaro30/07/2015 à 21:57

Expédier une lettre prioritaire, à timbre rouge, coûtera 0,80 euro, contre 0,76 euro actuellement. La Poste a publié un bénéfice net en hausse de 31,7% et entend compenser, avec cette nouvelle hausse des prix, la baisse continue des volumes de courrier expédié.

Malgré la hausse historique de 7% déjà appliquée le 1er janvier dernier, La Poste a annoncé ce jeudi une nouvelle augmentation des prix des timbres, plus modérée: 3,6%, à compter du 1er janvier 2016. Le groupe, qui a publié un résultat net en progression de 31,7% au premier trimestre (à 424 millions d'euros), entend, grâce à cette revalorisation tarifaire, compenser la baisse continue des volumes de courrier expédié (- 7% en 2014), tout en affichant des résultats supérieurs aux objectifs et en maintenant «un très bon niveau de qualité et d'innovation», selon Nicolas Routier, directeur général de la branche services-courrier-colis.

Autorisée en juillet 2014 par l'Arcep, le régulateur du secteur, à augmenter ses tarifs de 5,2 % en moyenne par an pendant quatre ans, La Poste demandera donc l'année prochaine 0,70 euro pour l'envoi d'une lettre verte (au lieu de 0,68 euro aujourd'hui). Expédier une lettre prioritaire, à timbre rouge, coûtera 0,80 euro, contre 0,76 euro actuellement.

Il suffira de coller le nombre de timbres correspondant au poids de la lettre

Alors que le groupe a annoncé une progression de 4,5% de son chiffre d'affaires au premier semestre, Nicolas Galépidès, du syndicat SUD-PTT, estime, lui, que cette nouvelle majoration du prix du timbre risque d'accélérer encore le recours par les clients à des alternatives au courrier postal, et donc d'aggraver la chute des volumes.

Mais, pour compenser la hausse sur les lettres, La Poste va baisser les prix des Colissimo des particuliers jusqu'à 2 kg, qui représentent 80% des colis envoyés par le grand public. Elle promet aussi de simplifier l'affranchissement du courrier. À partir du 1er janvier 2016, il suffira de coller le nombre de timbres correspondant au poids de la lettre: 1 timbre pour un courrier de moins 20 g, 2 timbres pour un envoi entre 20 g et 100 g, 4 timbres entre 100 g et 250 g, 6 timbres entre 250 g et 500 g, 8 timbres au-delà de 500 g (jusqu'à 3 kg). «Entre la lettre verte et la lettre rouge, on a 16 tarifs suivant les tranches de poids, et les gens, dans le doute, mettent l'affranchissement le plus cher pour ne pas avoir d'ennuis», souligne Nicolas Routier.

La Poste, qui espère tripler son résultat d'exploitation d'ici à 2020, a vu celui des six premiers mois de l'année bondir de 44,3 %. Mais, selon le syndicat FO, sans les 173 millions d'euros engrangés grâce à la hausse sans précédent du prix du timbre en janvier dernier, le chiffre du premier semestre 2015 serait inférieur à celui du premier semestre 2014.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.