1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le gouvernement veut accélérer la revitalisation des centres-villes
Boursorama avec Newsgene21/03/2019 à 17:24

Le gouvernement veut accélérer la revitalisation des centres-villes

Lors du grand débat, de nombreux Français ont réclamé un retour à davantage de proximité, notamment dans les villes intermédiaires, qui ont tendance à se vider après 19 heures. Le gouvernement veut donc intensifier le programme de revitalisation baptisé « Action cœur de Ville ».

Le gouvernement semble avoir entendu la demande de proximité exprimée par les Français lors du grand débat. Pour y répondre, il veut intensifier le programme de revitalisation des centres bourgs lancé l'an dernier dans 222 villes de taille moyenne.

« Le grand débat a montré le besoin impérieux de nos concitoyens d'une très grande forme de proximité », a souligné le ministre chargé des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, devant les maires des villes concernées réunis ce mardi à Paris. « 2019 doit être la phase opérationnelle » du plan Action cœur de Ville pour réhabiliter les centres bourgs, a-t-il ajouté.

Les villes intermédiaires ciblées

Action cœur de Ville (ACV) vise à favoriser les projets novateurs pour la reconquête des centres des villes intermédiaires (entre 20 000 et 100 000 habitants). Il doit permettre de mobiliser cinq milliards d'euros sur cinq ans (2018-2022) pour attirer de nouveaux habitants et des commerces.

« Tout a été très rapide avec la signature des conventions-cadre fin 2018 et le démarrage de plus de 1 600 actions », relève pour sa part la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault.

L'absence d'une réelle politique d'aménagement du territoire, la fermeture de services publics, le manque de services de santé, les difficultés de transport en dehors des grandes villes, ont été depuis mi-janvier au cœur du grand débat pour trouver une sortie à la crise des « Gilets jaunes ».

Logement, commerce, mobilité ...

« On ne peut ramener de l'emploi et de l'activité économique dans ce type de villes, s'il n'y a pas une offre plurielle, des logements de qualité, des espaces verts, cette qualité de vie qui séduit », indique Caroline Cayeux, maire de Beauvais (Oise) et présidente de Villes de France.

Gouvernement, élus, urbanistes, tous estiment que l'action doit porter sur l'ensemble des domaines qui contribuent au dynamisme des centres-villes : logement, commerce, mobilité, aménagement urbain, transition écologique, sécurité...

Le ministre de la Culture, Franck Riester, a notamment souligné l'importance de l'offre culturelle et de la mise en valeur du patrimoine pour renforcer l'attractivité d'une ville.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nayara10
    21 mars19:20

    Les élus dans un enthousiasme orienté ,n'ont créé que des rues piétonnes .Puis ,puis des pistes cylables désertes pour les vélotrobos .....A cela ,c'est rajouté les arrivage de nouveaux habitant .Et là , les Bizenaisseurs on ravivé les centres villes ...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer