Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Euro 2016 fait vendre plus de télévisions et de pizzas

Le Figaro17/06/2016 à 17:56

L'Euro 2016 bat son plein et la compétition profite à certains commerçants. C'est le cas notamment des sites de restauration à domicile et des vendeurs de télévisions...

La compétition de football européenne captive les fans de football du monde entier. Les vendeurs de télévisions et les pizzerias réalisent en même temps d'excellents chiffres. C'est en effet ce que montre le sondage sur l'impact de l'Euro UEFA 2016 sur les achats de télévisions et sur la consommation alimentaire durant les matchs effectué par Toluna et commandé par le magazine LSA.

Ainsi, 12,1% des Français déclarent avoir acheté récemment une télévision dans le but de regarder l'Euro 2016, cela représente 1,7 million de télévisions achetées. Le sondage note que ce nombre est supérieur à celui observé avant le Mondial 2014 au Brésil ; les Français avaient alors acheté près d'1,47 million de télévisions.

»Lire aussi: Euro 2016: deux journalistes de beIN Sports agressés à Lens

D'après Philippe Guilbert, directeur général de Toluna, «il y a eu une dynamique de ventes de télévisions grâce au passage à la TNT HD». En effet, les Français seraient 17,4% à avoir changé leur télévision pour cette raison. «Il y a eu, grâce à l'Euro 2016, un grand saut qualitatif dans le choix des télévisions chez les consommateurs, ils veulent pouvoir regarder la compétition dans les meilleures conditions», rajoute Philippe Guilbert. D'après le sondage, 49,3% à avoir changé de télévision dans l'unique but d'avoir un écran plus grand, 40% afin d'avoir une meilleur qualité d'image et de son. Enfin, plus étonnant, près de 9,1% des Français ont déclaré avoir acheté un nouveau téléviseur dans le but d'«éviter les disputes».

Les commandes des sites de restauration à domicile dopées

S'il est un autre secteur qui connaît des résultats exceptionnels pendant cet Euro, c'est bien celui de la restauration. «Les gens n'ont pas envie de cuisiner devant un match de foot» ajoute Philippe Guilbert, «ils préfèrent de la nourriture conviviale, qu'ils peuvent prendre à la main». Et c'est les pizzas et la bière qui sont les produits les plus plébiscités lors des matchs de football. Ainsi, le sondage révèle que la consommation de bière a été 3,4 fois plus fréquente devant le match France-Roumanie que sur les autres programmes TV. Ils étaient également 17,8% de spectateurs à manger une pizza devant ce match.

»Lire aussi: Piégé par sa femme pendant Turquie-Croatie, il casse sa télévision

Deliveroo, un service de livraison de restaurants à domicile bénéficie également de l'effet positif de l'Euro 2016. Pendant le match France-Albanie, le site a en effet connu une augmentation de 50% des commandes, et la pizza la plus commandée de la soirée fut la pizza Régina. Alloresto, l'un des principaux concurrents de Deliveroo, a lui aussi connu un pic de commandes lors des matchs de l'équipe de France. Gilles Raison, son directeur général affirme lui aussi que l'Euro 2016 a un «impact très positif sur les commandes». «Le site connaît une croissance habituelle de 50%. Elle est passée à 70% lors des deux premiers matchs de l'Équipe des France» ajoute le directeur général. «Ce qui marche le mieux dans ces périodes là, c'est ce qu'on appelle la ‘finger food', tout ce qui se mange avec les doigts, les pizzas mais aussi les burgers en font partie», insiste Gilles Raison.

»Lire aussi: Euro 2016: 38 millions de paris en une semaine de compétition

Plus insolite, le très sérieux spécialiste de la mesure d'audience Nielsen considère que les consommateurs les plus pessimistes quant au sort de l'Équipe de France dans cet Euro 2016 sont les couples de 35-49 ans, sans enfants, gros acheteurs de jus de légumes et adeptes des produits bio.

(*) Sondage Toluna QuickSurveys sur les achats de TV réalisé par Internet en France les 6 et 7 juin 2016 auprès d'un échantillon de 2001 personnes de 18 ans et plus.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.