1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Investissement locatif : Les villes les plus avantageuses pour les Franciliens
Boursorama avec Newsgene24/10/2019 à 10:05

Investissement locatif : Les villes les plus avantageuses pour les Franciliens

Le secteur géographique a son importance quand il s'agit d'investir dans un logement en Ile-de-France, selon une étude de SeLoger. Le site spécialisé dans l'immobilier a étudié trois critères : le rendement locatif annuel, la vacance du logement et l'intérêt, selon les départements, de louer un bien vide ou meublé. 

Toutes les villes d'Ile-de-France ne se valent pas pour les investisseurs immobiliers. Selon le secteur géographique, la rentabilité ne sera pas la même. Deux villes de Seine-Saint-Denis se démarquent ainsi : Aulnay-Sous-Bois avec 8 % de rendement annuel et Drancy avec 7,7 %. Cergy, dans le Val-d'Oise (7 % de rendement annuel) se place sur la troisième marche du podium, indique un comparatif de SeLoger pour BFM Immo.

Faible rentabilité à Paris

Dans le détail, trois autres villes se situent au-dessus des 6 % de rendement annuel : Argenteuil (6,8 %), Aubervilliers (6,5 %) et Vitry-sur-Seine (6 %). Noisy-le-Grand, Champigny-sur-Marne, Créteil et Nanterre parviennent quant à elles à offrir aux investisseurs des rendements supérieurs à 5 %. Du côté des villes les moins attractives pour les investisseurs on trouve Neuilly-sur-Seine (3%), Paris (3,5 %), et Boulogne-Billancourt (3,6%).

Côté de la vacance du logement, c'est dans les Hauts-de-Seine que la situation est la plus avantageuse, avec seulement 13 jours de vacance pour un studio vide et 17 jours pour un studio meublé. Paris est en deuxième position (15 jours pour un appartement de 3 pièces vide et 16 jours un studio meublé).

Vide ou meublé ? Ça dépend...

Dernier critère évalué par SeLoger, le choix de louer son logement vide ou meublé. Dans certains départements d'Ile-de-France, la différence entre les deux est importante. A Paris, un investisseur peut louer un logement 15 % plus cher s'il est meublé. Cela représente deux mois de loyers supplémentaires par an pour le propriétaire par rapport au même bien loué vide. En Seine-et-Marne, l'écart se situe à 11 %. L'investisseur gagne entre 15 jours et un mois de loyers supplémentaires dans les Hauts-de-Seine, dans l'Essonne et dans les Yvelines.

Dans le Val-de-Marne, le Val-d'Oise et en Seine-Saint-Denis, en revanche, l'investisseur n'a aucun intérêt à meubler son logement pour le louer.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer