Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôts 2021, le point en avril
Boursorama avec Pratique.fr05/04/2021 à 13:00

Le gouvernement annoncera prochainement les dates officielles de déclaration d'impôts 2021. Quel sera le calendrier ? Quid de la déclaration automatique ? Comment déclarer du télétravail ou une période de chômage partiel ? Le point sur les changements sur votre déclaration d'impôts en avril 2021.

Impo?ts 2021, le point en avril - iStock-legna69

Impo?ts 2021, le point en avril - iStock-legna69

Le calendrier fiscal

Bouleversé en 2020, le calendrier fiscal devrait revenir à la normale cette année. La date d'ouverture de la déclaration en ligne sera confirmée par le ministère des Comptes publics dans les tous prochains jours, et devrait être fixée au jeudi 8 avril. Les échéances s'étaleront théoriquement du mois de mai à début juin en fonction du zonage départemental déterminé.

Une déclaration en ligne obligatoire

La déclaration de revenus reste indispensable, malgré la mise en place du prélèvement à la source. La télédéclaration est obligatoire avec une tolérance pour les contribuables qui sont dans l'incapacité de la produire sur internet. Le gouvernement a annoncé que la campagne 2021 serait notamment marquée par le déploiement d'un chatbot sur la messagerie de l'espace personnel du site Impots.gouv.fr. Cet assistant virtuel permettra aux contribuables d'accéder à un premier niveau d'information et les orientera vers la documentation appropriée.

La déclaration automatique étendue

En 2021, près de 11 millions de contribuables bénéficieront de la déclaration automatique. Cette démarche permet de ne pas avoir à renvoyer le formulaire à l'administration fiscale s'il n'y a aucun correctif à apporter. La déclaration automatique de revenus s'adresse donc aux foyers fiscaux qui n'ont pas signalé de changement au cours de l'année 2020. Ces derniers doivent toutefois être attentifs aux montants automatiquement remplis par l'administration fiscale et se manifester en cas de correctif. Cette année, la déclaration automatique est étendue à trois événements du foyer fiscal : une naissance, une adoption ou l'accueil d'un enfant mineur. À noter : les pensions alimentaires ne sont toujours pas prises en compte de façon automatisée dans les déclarations de revenus. Les foyers concernés doivent donc passer par une déclaration en ligne classique.

Le chômage partiel

En 2020, lors des différents confinements, les particuliers employeurs, par exemple, les particuliers qui ont un.e employé.e de maison, ont pu choisir de bénéficier du régime de chômage partiel. Les sommes versées dans ce cadre ne sont pas à déclarer et ne donnent pas droit à une réduction d'impôt. Les particuliers employeurs qui ont cependant opté pour le paiement intégral des heures non effectuées doivent déclarer les sommes versées.

Le télétravail

Côté télétravail, les frais professionnels liés au télétravail pris en charge par l'employeur sont exonérés à hauteur de 550 euros maximum, dans la limite de 2,5 euros par jour de télétravail à domicile. Cela représente une exonération de 50 euros pour un mois comprenant 20 jours de télétravail. Cette exonération ne vaut que pour les frais engagés dans le cadre exclusif du télétravail à domicile et exclut les frais de déplacement entre le domicile et le lieu de travail ou les frais de restauration.

Les aides financières COVID

Les aides financières versées aux travailleurs indépendants pendant la crise sanitaire de 2020 sont exonérées d'impôt sur le revenu. Cette exonération vise particulièrement les aides financières offertes par le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) et accordées aux artisans-commerçants, aux professions libérales réglementées et aux autoentrepreneurs. Les contribuables concernés n'auront donc pas à indiquer ces sommes sur leur déclaration de revenus.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    05 avril13:17

    Bruno a juré que les impôts n'augmenteraient pas ... pour payer la dette ...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer