Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Il découvre une tête de serpent dans une boîte de haricots verts

Le Figaro31/03/2016 à 12:44

Un habitant de Nostang en Bretagne a découvert une tête de serpent dans une boîte de haricots verts alors qu'il s'apprêtait à passer à table. Une déconvenue choquante et pourtant pas si inhabituelle que cela...

De quoi vous couper l'appétit! Lundi, Dominique, un habitant de Nostang dans le Morbihan, a eu la mauvaise surprise de découvrir une «petite tête sombre d'orvet ou de serpent» dans une boîte de haricots au moment de passer à table, rapporte Ouest-France. Une découverte qui a bien sûr provoqué son dégoût: «J'ai fait un bond. Ça m'a coupé l'appétit. Je ne suis pas près de remanger des haricots verts…», a-t-il déclaré au quotidien.

Ce «corps étranger» de plus de 3cm se trouvait dans une boîte de haricots verts bretons de la marque Saint-Eloi. Le groupe Intermarché, propriétaire de la conserverie de légumes Kerlys qui met en boîte ces mêmes haricots, s'est défendu auprès de Ouest-France en invoquant «la grande diversité des animaux» qui vivent dans les champs où «les haricots sont cueillis mécaniquement». Autrement dit, la tête de serpent serait passée au travers des mailles des différentes étapes de contrôles de tris sur les lignes de production.

La direction de communication du groupe de grande distribution concède que «le risque zéro n'existe pas» mais assure dans le même temps être «en veille sur toutes les innovations technologiques de détection qui permettraient d'éliminer complètement ce risque». Elle affirme par ailleurs que ce type de d'erreur ne représente «aucun risque sanitaire».

Une histoire aux allures de serpent de mer...

Ce n'est malheureusement pas la première fois qu'une telle déconvenue est observée dans des produits alimentaires. Ouest-France note d'ailleurs la découverte par un couple de Seine-Maritime d'un mulot dans une boîte de conserve en septembre 2011.

D'autres faits peu ragoûtants peuvent être mentionnés. En 2013, un Parisien a découvert avec stupeur une souris morte, là encore dans une boîte de haricots verts. En 2011, un septuagénaire d'Angers a trouvé, non pas un animal, mais une lame de cutter dans une boîte de bœuf bourguignon. La liste est loin d'être exhaustive. Plusieurs scandales de ce genre ont éclaté à répétition: grenouille morte dans la salade, dent humaine dans un steak ou encore cafard dans un hamburger. Rien de très rassurant, en somme…

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.