Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Downton Abbey, la série TV qui gonfle les prix de l'immobilier

Le Figaro21/09/2015 à 19:12

À Bampton, petit village anglais d’à peine 3000 habitants, les prix ont augmenté de plus de 22% depuis 2010, date à laquelle la série britannique tournée sur place a commencé à être diffusée.

Downton Abbey et l’immobilier, c’est une longue histoire d’amour. Une histoire dont Le Figaro Immobilier vous a d’ailleurs plusieurs fois parlé... Si l’imposant château de Highclere - situé dans le Hampshire - n’a pas encore été mis en vente, c’est la belle bâtisse de Lady Crawley qui s’était retrouvée sur le marché en mai dernier, pour 3,9 millions de livres (soit 5,4 millions d’euros). Et les biens immobiliers qui apparaissent dans la série ne sont pas les seuls à être mis en lumière... Le Telegraph rapporte que depuis 2010, année où la série a commencé à être diffusée, les prix de l’immobilier dans le petit village de Bampton ont augmenté de plus de 22%!

Malgré une très jolie couleur locale britannique, ce village d’à peine 3000 habitants ne devrait pourtant pas engendrer des prix au mètre carré plus élevés que n’importe quel autre village similaire du comté de l’Oxfordshire! C’était sans compter l’effet Downton Abbey. Un effet qui n’est pas exceptionnel dans le monde des séries. «Plus tôt dans l’année, c’était une autre série britannique, Broadchurch, qui avait créé de l’engouement autour des biens immobilier situés dans la station balnéaire de West Bay», observe Russell Quirk, fondateur de l’agence immobilière en ligne eMoov.

Un pic de fréquentation cet été

Qui sont les potentiels acheteurs de tous ces cottages situés à Bampton? Les fans de la série, assurément. Mais également de nombreux Américains qui sont friands de l’esprit «british» et de la typicité de ces biens immobiliers. Cet été, le petit village a vu défiler 23.000 visiteurs de plus qu’à l’accoutumée. La renommée acquise grâce à la série, qui montre ces belles maisons de style Géorgien, est donc bien réelle! Et il dérègle complètement le marché. «Une maison que je valorisais 650.000 livres sterling selon les prix du marché a été évalué à 800.000 livres sterling par un autre agent immobilier qui a tenu compte de l’effet Downton Abbey», explique Damian Leahy, le seul agent immobilier local dans le village.

Ce même agent immobilier a d’ailleurs reçu tout l’été des potentiels acheteurs (et des curieux!) intéressés par les maisons du village. À force, il a appris à reconnaître leur nationalité. «Les Américains veulent tous savoir pourquoi nous ne construisons pas davantage de cottages typiques», explique-t-il, en admettant que la série a très clairement contribué à la renommée de Bampton.

Une renommée telle qu’un congressman américain avait même décidé de s’inspirer de l’esprit Downton Abbey - et plus particulièrement d’une pièce du château! - pour décorer son propre bureau. Un journaliste avait fait fuiter des photos sur Twitter, en février dernier, déclenchant ainsi une petite vague médiatique chez les Anglo-saxons.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.