1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crédit immobilier : les taux au bas fixe !
Boursorama avec Pratique.fr13/06/2019 à 08:30

Après avoir diminué en mars et en avril, les taux d'intérêts des crédits immobiliers ont poursuivi leur baisse au mois de mai pour se rapprocher de leur record historiquement bas de 2016. Et ils ne devraient pas remonter avant 2020.

iStock-Deagreez

Les taux d'intérêts au plus proche de leur niveau historique

Les emprunteurs ont plus que jamais toutes les cartes en main pour concrétiser leurs projets immobiliers, car du point de vue financier, l'opération s'avère des plus intéressantes. La raison ? Des taux d'intérêt toujours plus bas. Car après avoir baissé en mars, ils sont tombés à 1,35 % en moyenne au mois d'avril. Et la tendance s'est même poursuivie au mois de mai avec selon le profil de l'emprunteur un taux à seulement 0,95 % sur 20 ans ou 1,25 % sur 25 ans avant négociation. Une baisse sensible s'est déjà fait sentir entre le mois de mars (1,39 %) et avril (1,35 %), soit tout juste au-dessus du record historique de 2016, à 1,33 % en moyenne. Dorénavant, en regardant un peu plus en détail, les prêts se négocient à quelques 1,09 % sur 15 ans, à 1,27 % sur 20 ans et 1,47 % au plus cher sur 25 ans. S'ils n'ont pas encore atteint leur niveau historique, les taux d'intérêt de ce premier semestre 2019 sont en revanche qualifiés de « négatifs », à savoir qu'ils affichent des intérêts plus faibles que le niveau de l'inflation. Il s'agit même là d'une situation inédite depuis 1974 qui se joue pour le 11e mois consécutif. Résultats : l'accès au crédit immobilier n'a jamais été aussi aisé et emprunter n'a jamais été aussi bon marché.

Les raisons d'une telle situation

Si les taux d'intérêts des crédits immobiliers sont en ce moment aussi bas, c'est en raison de plusieurs facteurs. Le premier est lié à la bataille concurrentielle que se livrent les établissements bancaires entre eux. Les banques ont en effet bien compris qu'elles avaient tout à gagner à offrir des conditions de financement avantageuses pour capter et garder leur clientèle. D'autant que celle-ci est plus que jamais encline à faire jouer la concurrence pour aller au plus offrant. Cette guerre des prix s'inscrit par ailleurs dans le « printemps de l'immobilier », période traditionnelle durant laquelle les particuliers s'activent pour concrétiser leur projet immobilier afin d'emménager avant l'été. Dans ce contexte, le crédit immobilier est mis en avant en tant que produit d'appel. C'est dans cette optique que quasiment toutes les banques ont donné un coup de rabot supplémentaire à leurs taux d'intérêts durant le mois de mai. La deuxième explication se trouve dans les conditions de financement des banques elles-mêmes. Les banques centrales continuent de pratiquer des politiques des plus favorables, à l'image de la BCE -- Banque Centrale Européenne -- qui a fait savoir qu'elle maintenait sont principal taux directeur à 0 %. En somme, les banques françaises, elles aussi, à des taux des plus bas. Ce qui leur permet de répercuter cette diminution sur les conditions de crédit qu'elles accordent à leurs clients. Mais est-ce que les taux vont remonter d'ici peu ? Rien n'est moins sûr, car la politique de la BCE ne devrait pas évoluer pour l'année entière. Les taux devraient alors demeurer très bas jusqu'à l'été 2020.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • SUNDBY
    15 juin13:44

    Et les locataires ont droit à quoi ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer