Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cette maison va être démolie parce qu'elle fait de l'ombre à la voisine

Le Figaro16/09/2015 à 12:44

Une habitante de la banlieue de Nancy a reçu l’ordre de démolir sous six mois l’extension de sa maison malgré un permis de construire valide. Si elle n’obtempère pas, elle devra payer une amende de 50 euros par jour.

La décision semble surréaliste. Elle est pourtant vraie. La cour d’appel de Nancy a ordonné à Sarah Rebai, habitante d’Essey-les-Nancy, en Meurthe-et-Moselle, la démolition de sa maison, construite en 2011, dans les six prochains mois. Passée cette date, si son habitation n’a pas été détruite, l’aide-soignante devra s’acquitter d’une amende de 50 euros par jour. Annexée à une petite maison achetée dans les années 90, cette extension de domicile causerait une perte d’ensoleillement majeure sur la terrasse de sa voisine. Pourtant, elle estime avoir obtenu son permis de construire en bonne et due forme en 2010. «Tout a été fait dans les règles, notamment au niveau des règles d’urbanisme», déclare Sarah Rebai.

150.000 € d’investissement

Sa voisine qui estime être impactée par ce nouvel édifice l’attaque en justice. En 2014, le tribunal de grande instance condamne l’aide-soignante à démolir sa maison pour cause de «trouble anormal de voisinage», rappelant que les permis de construire sont accordés sous réserve des droits des tiers. Sarah Rebai sollicite aussitôt la cour d’appel, qui rend un jugement similaire un an plus tard. «Je suis désemparée, je ne sais plus quoi faire, avoue-t-elle. J’ai investi près de 150.000 euros dans cette maison. J’ai un crédit à la banque qui court pour les 25 prochaines années». Le maire de la ville a bien tenté d’arranger les choses, en vain. «C’est une affaire privée, entre deux particuliers. Je ne peux rien faire», explique Michel Breuille.

Sarah Rebai espère tout de même trouver un arrangement financier avec sa voisine. «Je suis prête à négocier, explique l’aide soignante. Il y avait déjà eu une tentative de compromis, mais elle me demandait 150.000 euros. C’est impossible, je n’ai pas cette somme». La voisine a quitté les lieux, après avoir mis sa maison en location. D’autres occupants ont pris place. «Je n’ai aucun problème avec eux, concède Sarah Rebai. Ils sont très gentils, le problème d’ombre ne les dérange pas».

Dans un cadre légal, le trouble d’ensoleillement à l’égard du voisinage entraîne bien souvent une réparation par équivalent, sous forme de dommages et intérêts. «Une telle décision d’une juridiction civile ordonnant la démolition d’une maison suite à un problème d’ensoleillement est tout à fait exceptionnelle. Personnellement, je n’ai jamais vu ça de ma vie», déclare Vincent Canu, avocat spécialisé dans le droit immobilier.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.