Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ce restaurant où Alain Ducasse cuisine des déchets alimentaires

Le Figaro 13/02/2017 à 10:38

FIGARO DEMAIN - Entre le 24 février et le 2 avril, dans un restaurant éphémère de Londres, une vingtaine de chefs multi-étoilés dont Gordon Ramsay ou Dan Barber se succèderont pour transformer les déchets alimentaires en mets raffinés.

Les gourmets se bousculent aux portes de leurs restaurants! L'illustre chef français Alain Ducasse, Gordon Ramsay, aussi célèbre en cuisine que sur le petit écran où il anime l'émission télévisée britannique Cauchemar en cuisine, ou Dan Barber, qui compte parmi les chefs américains les plus influents, ont décidé de mettre leur popularité au service de la lutte contre le gaspillage. L'opération vise ainsi à valoriser les denrées habituellement jetées, sensibiliser les plus gourmets au gaspillage alimentaire et faire saliver avec du pain rassis ou des épluchures!

» Le combat de ces chefs expliqué ce matin avec Emmanuel Moreau sur France Inter

Pour ce faire, ils ouvrent un restaurant éphémère à Londres, sur le toit-terrasse du Selfridges. Du 24 février au 2 avril, chaque soir, un des chefs multi-étoilés concoctera un repas avec des invendus ou des aliments destinés à être jetés. Les déchets deviendront ainsi des mets raffinés.

Les gourmets peuvent d'ores et déjà réserver une table pour espérer goûter un plat à 15 livres (environ 17 euros) ou un goûter dinatoire à 32 livres (environ 37 euros). Mais, suprise, les clients du restaurant ne sauront pas à l'avance quel chef dirigera les cuisines. Ni, d'ailleurs, les plats qui seront servis. Les ingrédients seront issus de producteurs locaux et les chefs pourraient revisiter les incontournables de la cuisine anglaise, comme le bubble and squeak, un plat traditionnellement réalisé à partir de restes de pomme de terre et de chou.

Alain Ducasse pourrait ouvrir le bal le 24 février mais le menu du célèbre chef engagé de longue date contre le gaspillage alimentaire est encore tenu secret. Lors de la précédente édition, son équipe avait utilisé toutes les parties d'un cochon pour réaliser cinq amuse-bouche tels que des croquettes de pieds de cochon ou encore un fromage de tête de cochon servi avec un chutney d'oignon, poivre noir et orange ainsi que des pickles de carottes.

WastED, le collectif engagé contre le gaspillage alimentaire

Le projet est porté par le collectif WastED, une communauté de chefs, fermiers, pêcheurs, distributeurs et commerçants qui travaillent ensemble pour trouver des débouchés aux «déchets» produits à chaque maillon de la chaîne alimentaire. Né en 2015, le mouvement avait déjà ouvert un restaurant éphémère où les plats étaient cuisinés avec des déchets alimentaires. Dan Barber, leader du mouvement, avait ainsi réservé son célèbre restaurant newyorkais le Blue Hill pour l'occasion. En mars dernier, pendant trois semaines, le restaurant avait fait salle comble. Ce sont pas moins de 10.000 plats qui ont ainsi été sauvés des poubelles, dont 272 kg de «légumes moches»!



Société, santé, environnement, éducation, énergie

» Découvrez les acteurs et initiatives du changement sur Figaro Demain

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.