Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Arnaque assurances-vie et cryptomonnaie
Boursorama avec Pratique.fr30/07/2019 à 09:09

À la lumière du rapport annuel publié par l'Autorité des marchés financiers (AMF) et l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), les arnaques sur internet sont de plus en fréquentes, notamment dans le domaine des cryptomonnaies et aussi des produits d'assurance-vie. 150 nouveaux noms ont ainsi été ajoutés aux listes noires des deux organismes qui s'inquiètent des pratiques commerciales de certains acteurs du secteur financier. Des sites peu scrupuleux qui profitent en particulier de la vulnérabilité des personnes âgées.

iStock-Image Source

iStock-Image Source

Une liste noire dédiée aux cryptoactifs

L'AMF et l'ACPR mettent en garde les internautes dans leur rapport 2018 et s'inquiètent d'une « hausse significative des escroqueries et des arnaques, notamment en matière de cryptoactifs ». Avec le succès récent du bitcoin, de nombreux cybervoyous se sont en effet introduits dans la brèche pour essayer d'en tirer profit. « Les escroqueries financières n'ont rien de nouveau », explique la directrice des relations avec les épargnants à l'AMF Claire Castanet, « mais l'environnement des taux bas les favorisent ». Les offres frauduleuses « pullulent » déplore-t-elle et en particulier dans le domaine des cryptomonnaies qui ne bénéficient pas encore d'un cadre très clair pour tout le monde. C'est ainsi que « 150 noms ont été ajoutés aux quatre listes noires et une cinquième liste recensant les sites proposant des produits dérivés sur cryptoactifs sans respecter la réglementation a été créée » expliquent les deux organismes. Les sites utilisant le nom ou les coordonnées d'entreprises d'investissement de renom de façon frauduleuse sont légion également. Au total, ce ne serait pas moins de 750 noms de sites douteux ou frauduleux dans ce secteur qui auraient été épinglés et placés sur les listes noires de l'AMF.

Les personnes âgées les plus vulnérables

Un autre cheval de bataille des autorités de contrôle est de s'assurer que « des informations claires, exactes et non trompeuses » soient effectivement fournies aux clients. Et comme le constate la directrice du contrôle des pratiques commerciales pour l'ACPR Nathalie Beaudemoulin, « sur nombre de publicités, l'information n'est pas équilibrée entre la performance espérée et les risques associés, notamment dans l'assurance-vie ». Et les premières victimes sont toujours les plus vulnérables et les plus inexpérimentées sur le web, à savoir les personnes âgées. C'est pourquoi l'ACPR et l'AMF ont décidé de lancer « un groupe de travail » cette année avec de nombreux acteurs du secteur financier pour revoir leurs pratiques commerciales vis-à-vis des personnes âgées qui, du fait de leur épargne, concentrent généralement « des enjeux financiers significatifs ».  De nombreux points comme l'abus de faiblesse bien sûr ou l'effectivité du consentement seront examinés, tout comme l'accessibilité aux informations claires sur internet et les limites du démarchage téléphonique. Les seniors étant de plus en plus nombreux, ils sont une cible de choix et il convient, note Mme Castanet, de « s'assurer que ces personnes fassent l'objet d'une vigilance et d'un suivi particuliers ».

Et aussi...

L'AMF et l'ACPR se penchent par ailleurs sur les pratiques d'« autoplacement » qui consistent pour les banques ou les assureurs à placer les titres qu'ils émettent auprès de leurs propres clients. Des pratiques qui ne sont pas illégales en soi, mais qui impliquent « une gestion très précautionneuse des conflits d'intérêt » a indiqué Mme Beaudemoulin.

Valeurs associées

NEXC -1.22%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer