1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accès au crédit : les salariés en CDD restent sous-représentés parmi les emprunteurs
Boursorama avec Newsgene26/06/2019 à 17:30

Accès au crédit : les salariés en CDD restent sous-représentés parmi les emprunteurs

Malgré des taux toujours bas, les salariés en CDD comme les travailleurs indépendants ont toujours plus de difficultés à contracter un crédit, selon une étude de Vousfinancer. Avec les durées de prêt qui s'allongent, les banques attendent de la stabilité chez les emprunteurs.  

Les taux sont toujours au plus bas. C'est le bon moment pour emprunter mais encore faut-il avoir un profil stable. En effet, à peine 1,3% des emprunteurs sont en CDD en 2019, contre 86% en CDI, selon une étude publiée ce mardi 25 juin par Vousfinancer et relayée par BFM Immo. Un chiffre en baisse depuis l'année dernière puisque 1,7% des emprunteurs étaient en CDD en 2018.

De plus en plus de CDD

Pourtant, le CDD se développe depuis plusieurs années en France. Ce contrat représentait 87% des embauches en 2017 contre 76% en 1993, selon les statistiques de la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques).

Mais les banques sont frileuses notamment car la durée de ces contrats est souvent courte. 83% des CDD sont inférieurs à un mois, contre 57 % en 1998. Toutefois, « si la grande majorité des nouvelles embauches se fait en CDD, 88% des employés en France sont en réalité en CDI et 12% en CDD », souligne Vousfinancer. Mais la proportion de salariés en CDD reste beaucoup plus forte parmi les actifs que parmi les détenteurs de prêts immobiliers.

Des banques prudentes

D'autres catégories d'actifs ont des difficultés à accéder au crédit. La part des TNS (travailleurs non-salariés, auto-entrepreneurs, chef d'entreprise, artisans commerçants et professions libérales) diminue cette année. On comptabilise 5,1% d'emprunteurs indépendants cette année contre 6% en 2018. La part des retraités gagne de son côté 1,3 point cette année pour atteindre 3,3%.

Les durées de prêt s'allongent et l'âge du premier achat est passé à 33 ans alors que l'entrée dans la vie active se situe à 22 ans en moyenne. « Les banques ont besoin d'avoir une visibilité sur la pérennité des revenus qui permettront à l'emprunteur de rembourser sa mensualité », explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer citée par BFM Immo.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer