Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vivre sur une île ? Plus facile à dire qu'à faire...

Le Figaro30/01/2015 à 19:35

Régulièrement balayées par les tempêtes, parfois éloignées du continent, elles véhiculent souvent l’image de lieux de vie difficiles.

La récente hausse des tarifs des liaisons maritimes vers les îles du Morbihan, contre laquelle se sont battus pendant leurs habitants, a mis un coup de projecteur sur la vie des insulaires, entre difficultés, contraintes, mais aussi privilèges. Liaisons maritimes bloquées, manifestations de cirés jaunes - devenus le symbole du mouvement - «marches funèbres», grèves de la faim... les «îliens» ont tout fait en fin d’année dernière pour empêcher cette hausse tarifaire.

Votée par le département avant d’être appliquée en janvier, cette augmentation était considérée par ses opposants comme «une catastrophe» pour l’économie de leurs îles. Les îles morbihannaises de Groix, Belle-Ile-en-Mer, Houat et Hoedic font partie des îles du Ponant, quinze petits bouts de terre situés dans la Manche et l’Atlantique. Habitées à l’année, elles ne sont pas reliées au continent par un pont ou une route submersible, ce qui exclut Oléron, Ré ou Noirmoutier.

Les îles du Ponant ont vu leur population divisée par deux depuis les années 1920 pour atteindre quelque 16.000 habitants aujourd’hui. Cependant, depuis les années 1980, la baisse ralentit, certaines parvenant même à enrayer le phénomène, comme Belle-Ile-en-Mer.

Les îles attirent les nouveaux entrepreneurs

Régulièrement balayées par les tempêtes, parfois éloignées du continent, elles véhiculent souvent l’image de lieux de vie difficiles. En 2013, un juge de Montpellier avait ainsi rejeté la demande d’une mère de famille séparée d’établir la résidence de ses enfants à Sein en estimant que l’île, habitée par quelque 140 personnes à l’année, était un lieu «relativement hostile» pour des enfants.

Un jugement qui a choqué la plupart des îliens, conscients du privilège que constitue le fait de vivre sur une île, notamment pour les enfants avec une école pour deux élèves, comme à Houat, ou une pour sept, comme à Molène. Les îles attirent les nouveaux entrepreneurs, souvent à la recherche d’une meilleure qualité de vie, souligne d’ailleurs une récente étude de l’Université de Bretagne occidentale (UBO).

Reste que les contraintes sont nombreuses sur les îles, entre éloignement du continent, dépendance envers les horaires des traversées, difficultés pour y trouver un emploi, se loger, entre pression immobilière liée au tourisme et contraintes écologiques.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.