Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Vague de froid : «on dort avec deux bouillottes et notre bichon qui nous réchauffe»

Le Figaro16/01/2017 à 18:36

VOTRE AVIS - La France se réveille avec des températures négatives qui vont durer quelques jours. Une bonne raison pour augmenter le thermostat ? Non, répondent les internautes du Figaro.

Le thermomètre descend ces jours-ci en-dessous de zéro. La vague de froid se maintiendra jusqu’en fin de semaine. Des températures en-dessous des moyennes de saison sont attendues. Face à cette situation, comment les internautes du Figaro protègent-ils leur maison? Voici leurs conseils.

Comment garder la chaleur dans une maison? L’isolation est clé et certains internautes sont adeptes du système D. Isabelle D. propose une solution économique et facile à réaliser: «Je pose du papier à bulles sur mes fenêtres double vitrage, ce qui me permet d’avoir un triple vitrage et de bien conserver la chaleur. J’ai un gain de 3 à 5° et je ne perds pas de luminosité!» Marie B. elle, qui habite un logement mal isolé, a trouvé une parade: elle roule ses tapis devant les fenêtes et devant la porte d’entrée pour empêcher l’air froid venu de l’extérieur de pénétrer chez elle.

» Lire aussi: Les précautions à prendre chez vous avec l’arrivée du froid

Quand les températures plongent, Jean-Luc F. se chauffe toujours de la même façon et se félicite de la bonne isolation efficace de son logement. «J’utilise du chauffage électrique. L’isolation du toit est soignée, les fenêtres ont le double vitrage». Résultat, «quatre panneaux rayonnants» suffisent à chauffer sa maison. Quant à Hami M., elle est passée au poêle à pellet: «La facture est moins salée. Avec le restant, on peut s’acheter une tonne de pellet pour l’année d’après.»

«On dort avec deux bouillottes»

Face au froid, rien ne vaut un pull ou un plaid, arguent certains internautes, comme Marie P., qui «préfère se réchauffer que gonfler la facture» d’électricité. Cécile C. raconte: «dès qu’il fait nuit, on ferme les volets et les volets des Velux. On laisse la chambre à 18° et on dort avec deux bouillottes et notre bichon qui sert de bouillotte.»

D’autres internautes préfèrent investir dans une couette chaude. «Je coupe le chauffage la nuit, raconte Cathleen B. On tempère la maison la journée. La nuit, on est au chaud sous la couverture et on peut se coller à son amoureux.»

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.