Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une garantie de loyers impayés ne s'applique qu'à un logement décent
Le Figaro17/05/2021 à 06:00

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Pendant un an, Action Logement a payé le loyer d'un locataire défaillant, avant de réclamer au propriétaire de le rembourser.

Pour bénéficier de la garantie des loyers et des dégradations proposée par Action Logement, il faut mettre à disposition du locataire un logement décent. Tel est le verdict rendu par la Cour de cassation le 6 mai dernier. Or, selon la loi, un logement est décent, s'il est conforme à un minimum de normes liées à la sécurité des installations comme l'électricité et à la salubrité des lieux, avec des exigences minimales de chauffage, de surface, de hauteur de plafond, d'éclairage naturel notamment. À l'inverse, s'il n'est pas décent, l'exécution du bail est faite «de mauvaise foi», selon la Justice. Ce qui permet au locataire de refuser de payer le loyer en invoquant une inexécution des obligations du propriétaire, faisait valoir la société caution.

Action Logement, organisme agréé par l'État, propose aux propriétaires de garantir le paiement des loyers de logements loués à titre de résidence principale avec une condition de loyer maximum. Cet organisme ayant payé un an de loyers à un propriétaire parce que son locataire était défaillant, avait par la suite réclamé le remboursement en observant que le logement, frappé d'un arrêté de péril, n'était pas décent, ce qui permettait au locataire de refuser de payer.

Pour l'organisme de cautionnement, le propriétaire était de mauvaise foi dans l'exécution de son engagement et ne pouvait pas exiger de la caution le versement d'un loyer qui n'était peut-être pas dû. La mauvaise foi de l'un n'est pas une cause d'inexécution du contrat par l'autre, a observé la Cour de cassation. Elle ne permet pas de prononcer l'annulation du contrat.

En revanche, «le juge peut refuser de faire produire effet» à une clause du contrat qui aurait été mise en œuvre de mauvaise foi. Sur cette nuance, la Cour a jugé que le propriétaire réclamait de mauvaise foi le paiement du loyer à l'organisme de cautionnement, que cette clause devait donc être écartée et non appliquée. Par conséquent, le propriétaire doit rendre ce qu'il avait reçu.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer