Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Testez la maison en papier-carton

Le Figaro15/07/2016 à 16:27

VIDÉO - C’est aux Pays-Bas qu’une entreprise construit ces maisonnettes modulables et transportables au gré des acheteurs. Découvrez ce concept et toutes les étapes de sa construction pour en apprendre davantage.

«Ma maison est en carton», voilà une phrase que certains pourront désormais prononcer sans avoir l’impression de réciter une comptine pour enfants et avec la plus grande crédibilité. Après avoir découvert la maison en paille, en rondins de bois et même en bananier recyclé, le Figaro Immobilier vous propose aujourd’hui de découvrir cette maison presque exclusivement conçue en papier carton. Porté par la société néerlandaise Fiction Factory séduite par les matériaux écologiques, ce concept voit le jour après quatre années de recherches. Son objectif? Proposer une technologie de construction innovante qui permette de concevoir des habitations originales à faible empreinte carbone et à longue durée de vie.

Le choix du carton pour un concept de maisonnette ludique et écologique

«Wikkelhouse», voici le nom donné à ce concept de maison en carton. Le principe repose sur un système de construction modulaire de composants en carton qui peuvent être assemblés en une seule journée pour concevoir un local qui puisse aller du simple bureau ou atelier, à la véritable petite maison équipée. Si l’on en croit la société, le choix de ce matériau «issu de forêts gérées durablement» est essentiel en ce qu’il constitue une nouvelle alternative écologique et durable, notamment par rapport au bois de plus en plus utilisé.

Sans fondation, la construction s’opère à partir d’un gabarit permettant de donner une architecture régulière à l’ensemble des 24 couches de carton nécessaires à la conception de la maison. Enroulé et lié autour de ce moule grâce à une colle écologique, cet assemblage vient former une coque robuste et isolante installé sur un chassis de bois. Le toit et les murs de la maison prennent ainsi forme.

L’ensemble est ensuite recouvert d’un enduit imperméable et de panneaux de parement en bois afin de garantir une étanchéité irréprochable au bâtiment, protégé contre les intempéries. Chacun des composants mesurant cinq mètres carrés, la superficie de l’habitat peut donc être choisie sur mesure et les structures assemblées jusqu’à former la surface habitable dont vous avez besoin. Voici les étapes de cette construction en images.

Un local durable et transportable à partir de 25.000 euros

Cette maisonnette présente l’avantage astucieux et surprenant d’être transportable! Grâce à son poids relativement léger pour une construction (comptez 500 kilos par module), elle peut donc tout aussi bien être installée sur le terrain de votre choix: une plage, un jardin ou même une grande terrasse sur le toit d’un immeuble. Le prix d’un tel cottage? Comptez au minimum 25.000 euros pour la construction d’une loge composée de trois modules, offrant une surface disponible de 15 m2. A ce prix-là en revanche, vous n’aurez qu’une seule pièce sans aucun équipement. Dommage...

Pour devenir propriétaire d’une «Wikkelhouse» complète avec séjour, cuisine, salle d’eau et chambre, il faudra débourser environ 70.000 euros, sans compter le coût du transport et bien sûr, l’achat ou de la location du terrain. Ce prix est ensuite variable selon les différentes options proposées par la société comme le choix des revêtements au sol et murs ou l’ajout de façades vitrées par exemple.

Contre toute attente, cette maison en carton est visiblement faite pour durer! L’entreprise conceptrice estime qu’elle pourra atteindre une durée de vie d’au moins 50 ans. Et cela tombe bien, car il va également falloir patienter si vous désirez adopter ce nouveau mode d’habitation. En effet, bien que la livraison du concept soit également possible en France, en Allemagne, au Luxembourg et au Royaume-Uni entre autres, la liste d’attente des commandes est déjà longue! Soucieuse de la qualité de ces constructions, l’entreprise n’en construit pour l’instant qu’une douzaine par an. A vous de juger si l’ambiance intérieure vous convient!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.