Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sévère hausse du prix du gaz le 1er janvier
Le Figaro22/12/2017 à 21:13

Les tarifs réglementés du gaz naturel augmenteront dès l'année prochaine mais tous les utilisateurs ne seront pas pénalisés de la même manière.

Double peine pour les foyers utilisateurs de gaz naturel. Pour les 4,7 millions d'entre eux dont le contrat avec Engie est au tarif réglementé (TRV) historique, le tarif augmentera le 1er janvier de 2,3 % en moyenne. Cette hausse variera selon l'utilisation que l'on en a. Pour les petits consommateurs, qui n'utilisent cette source d'énergie que pour la cuisine, le prix ne montera que de 0,7 % ; pour ceux qui l'utilisent aussi pour l'eau chaude, 1,4 % de plus ; et pour les gros utilisateurs qui y ont recours pour le chauffage, la hausse sera de 2,4 %.

Mais ce n'est pas tout. Dans le même temps, la taxe (TICGN) qui pèse pour environ un tiers de la facture monte, elle, de 43 %, passant de 5,88 euros le méga-wattheure à 8,45 euros.

C'est ce qui a été prévu dans la loi de finances 2018 qui vient d'être votée au Parlement jeudi. Elle correspond au renforcement de la taxe carbone qui pèse sur les énergies fossiles.

Au total, la facture flambe de 6,9 % en moyenne. Tous les utilisateurs du gaz ne seront cependant pas pénalisés de la même manière, car une partie d'entre eux (près de 3 millions) ont opté pour un contrat au tarif concurrentiel avec Engie. D'autres (3 autres millions) ont choisi un concurrent: Sowee, Total Spring, Direct Énergie, EkWateur, Eni... Ils ne seront pas affectés par la hausse du TRV, l'évolution de leur tarif étant prévue contractuellement avec chacun. Ils ne subiront donc que la hausse de la TICGN.

Les tarifs réglementés du gaz évoluent selon les indices des marchés de gros qui impactent à plus de 80 % les coûts d'approvisionnement d'Engie. Ils sont en hausse depuis un trimestre, mais ont perdu 12,3 % en trois ans.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • PzKpfw
    24 décembre12:17

    L'investissement 2018 : le mouton. Les pauvres vont se mettre au tricot en laine.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer