Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Pensions : découvrez 3 mesures passées inaperçues, et pourtant favorables aux retraités
information fournie par Moneyvox12/02/2024 à 14:06

(Crédits photo: shutterstock)

(Crédits photo: shutterstock)

+5,3 % : voici le niveau de hausse de la retraite de base en 2024. Mais cette nouvelle, très médiatisée, a occulté d'autres changements en faveur de certains retraités actuels ou futurs. Quels sont-ils ?

En cette année 2024, le montant des pensions de retraite de base a été revu à la hausse de 5,3 %. Pour la plupart des retraités, il aura fallu néanmoins attendre le mois de février pour en ressentir les effets. Mais cette bonne nouvelle s'accompagne d'autres mesures, plus discrètes, qui vont-elles aussi booster le pouvoir d'achat des retraités actuels, et de ceux qui vont prendre leur retraite dans les prochains mois. Zoom sur les 3 changements intervenus en 2024.

Un PASS qui augmente de 5,4 % au 1er janvier 2024

Vous allez prendre votre retraite en 2024 ? Vous êtes peut-être concerné par la hausse du montant du Plafond annuel de la sécurité sociale, ou PASS . Sous l'effet de l'inflation, celui-ci a été revalorisé. Après deux années sans augmentation, en 2021 et 2022, le montant du PASS avait bondi en 2023, avec une hausse de 6,9 %. Il était alors parvenu à la somme de 43 992 euros. En 2024, la hausse est un peu plus faible, 5,4 %, mais reste néanmoins conséquente et, surtout, supérieure à l'inflation.

Le nouveau PASS 2024 est donc désormais de 46 368 euros. Une bonne nouvelle pour une partie des travailleurs du secteur privé qui s'apprêtent à liquider leurs droits à la retraite. Plus précisément, sont concernés les nouveaux retraités qui ont perçu un salaire confortable au cours des 25 meilleures années de leur carrière professionnelle. En effet, en l'absence de cette hausse, la retraite de base aurait été limitée à un plafond de 1 833 euros bruts, au lieu de 1 932 euros actuellement.

A lire aussi : Pension de retraite : le barème des cotisations sociales revalorisé de 5,2 % en 2024

La retraite minimum revalorisée pour les nouveaux départs à la retraite

Sous certaines conditions, les retraités peuvent profiter d'une pension de retraite minimale : le minimum contributif (MiCo). Il faut néanmoins partir à taux plein, avec l'intégralité de ses trimestres. À défaut, le montant versé est calculé au prorata des trimestres cotisés. Depuis le 1er janvier 2024, le montant de ce minimum contributif a été revu à la hausse, passant de 709 euros à 733 euros.

Les personnes prenant leur retraite cette année pourront donc bénéficier d'une retraite minimale plus importante. Et pour ceux ayant cotisé 120 trimestres, il est désormais possible de toucher 876 euros par mois grâce au MiCo majoré. Pour comparaison, en 2023, le minimum contributif avec une majoration complète était de 848 euros.

La disparition du malus Agirc-Arrco actée

Vous avez pris votre retraite il y a peu de temps, et vous subissez encore les effets du malus appliqué par la complémentaire Agirc-Arrco ? Depuis le 1er décembre 2023, ce dispositif n'existe plus pour les nouveaux retraités issus du secteur privé. Et pour ceux qui voient encore la décote temporaire appliquée sur leur pension de retraite, cela n'est plus qu'une question de mois. Dès le 1er avril 2024, le malus Agirc-Arrco sera supprimé sans, à priori, qu'un remboursement des malus appliqués lors du premier trimestre 2024 ne soit effectué.

La disparition de cette décote n'est pas le fruit du hasard, mais la suite logique de la réforme des retraites. En effet, ce système consistait à appliquer une décote temporaire, pendant trois années, à tous les retraités, même ceux partant à taux plein, ce pour inciter les personnes concernées à travailler quelques années supplémentaires. Devenu sans objet, ce système a donc disparu dès le 1er décembre 2023 pour les nouveaux retraités, et sera définitivement supprimé le 1er avril prochain.

DECOUVREZ LES PRODUITS BOURSOBANK

Vous souhaitez ouvrir un PER pour bénéficier d'une rente viagère à la retraite ?

Découvrez le PER proposé par BoursoBank et bénéficiez :

- Du PER le moins cher du marché tous frais confondus (Observatoire Quantalys des Plans Epargne Retraite (PER) septembre 2021)
- Du choix entre 3 profils de gestion : prudent, équilibré et dynamique
- D'un contrat géré par des experts BlackRock (R), un des leaders de la gestion d'actifs dans le monde
- D'une gestion optimisée de votre capital pour vous assurer une meilleure retraite.

Ce produit présente un risque en perte de capital.

8 commentaires

  • 25 février18:02

    Quand même une énorme injustice pour tous les retraités qui ont subit une décote ces dernières années !! On a amputé leur retraite pourquoi faire au final ? L'agirc-arcco devrait les rembourser.


Signaler le commentaire

Fermer