Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paquets neutres: les buralistes menacent de bloquer l'Euro de football

Le Figaro18/05/2016 à 11:41

VIDÉO - En colère contre l'arrivée du paquet neutre, prévue à partir de ce vendredi, les buralistes réclament d'être reçus par François Hollande.

Après les taxis ou encore les routiers, c'est au tour des buralistes de menacer de bloquer les entrées des dix stades à l'occasion de l'Euro de football (10 juin-10 juillet 2016), selon Le Parisien-Aujourd'hui-en-France . Vent debout contre l'arrivée du paquet neutre, mesure-phare de la loi Santé dont le décret doit être publié ce vendredi, ils pointent «une décision gouvernementale incompréhensible», selon le président de la Confédération des buralistes de France, Philippe Montredon. «Nous avons le sentiment qu'on est stigmatisés, a-t-il déploré ce matin sur RMC. Hollande n'aime pas les buralistes. Qu'il ait le courage de nous recevoir».

Les débitants de tabac veulent obtenir le quasi-doublement de la commission qui leur est versée sur le prix de chaque paquet vendu. Ils voudraient voir son pourcentage passer de 6,9% à 11%. Les buralistes réclament également une limitation à deux cartouches du nombre de cigarettes que l'on peut importer de l'étranger au lieu de quatre actuellement. Car les buralistes dénoncent l'absence de concertation avec les autres pays européens. «On basculera quand le paquet neutre arrivera dans toute l'Europe. Inutile de nous imposer une concurrence supplémentaire. Ce n'est pas ce dont on a besoin.»

Si le décret d'application de la mesure est publié ce vendredi, ce n'est qu'à partir du 1er janvier 2017 que les buralistes devront obligatoirement vendre des paquets neutres dans les bureaux de tabac. Ils auront donc un peu plus de sept mois pour écouler leurs stocks. «Rien n'a été prévu. Il n'y a aucune réflexion sur la reprise des produits qui seraient invendus», s'inquiète Pascal Montredon. Mais ce délai de sept mois devra aussi être utilisé pour repenser l'organisation des commerces. «Nous ne pourrons pas garder un mur des horreurs dans nos magasins. Il faut nous aider à les réaménager, les moderniser et nous diversifier», affirme Bernard Gasq, président de la Fédération des buralistes d'Ile-de-France, cité par Le Parisien.

En réponse à cette inquiétude, Marisol Touraine a défendu sa politique, ce matin sur France Info. «Notre priorité, c'est que le tabac régresse. Le tabac tue plus en France car il y a plus de fumeurs en France qu'ailleurs». Son coût est estimé entre 12 milliards d'euros par an, selon l'Assurance maladie et 25,9 milliards d'euros, selon l'Observatoire des drogues et toxicomanies. Plutôt que d'augmenter encore le prix du paquet de cigarettes, comme le préconise la Cour des comptes, le gouvernement a donc préféré une solution «marketing». «Tout ce qui est marketing a un impact phénoménal, notamment chez les jeunes», a précisé la ministre. Dans ce but, à défaut de solutions pour les professionnels du secteur, elle a annoncé, en plus des paquets neutres, de nouvelles mesures pour aider les fumeurs à arrêter. «Cette année, nous allons lancer un fonds de prévention du tabagisme qui sera doté de 32 millions d'euros», a-t-elle déclaré. «Dans les prochaines semaines», des campagnes d'informations seront lancées. «Depuis qu'il y a un service smartphone (Tabac Info Service, ndlr), les résultats sont spectaculaires: plus de 30% des fumeurs ont arrêté», affirme-t-elle.

Votée fin 2015, la mesure sur les paquets neutres - ni couleur, ni logo et recouvert sur 65% de sa surface par des photos chocs et des messages sanitaires - avait fait l'objet d'un long bras de fer entre la ministre de la Santé et des buralistes qui ont multiplié les opérations coup de poing.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.