Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Palmarès des villes où trouver sa maison en Île-de-France, nos championnes par département
information fournie par Le Figaro10/04/2021 à 07:00

INFOGRAPHIES - Volume d'offres, évolution des prix, niveau des équipements, part des espaces verts, transports en commun... Le Figaro Immobilier dresse un palmarès des villes franciliennes pour trouver la perle rare.

L'expérience du confinement a donné aux ménages des envies de déménagement. En particulier pour de nombreux Franciliens qui vivent à l'étroit dans un appartement. La crise sanitaire a accéléré l'envie d'espace, le besoin de profiter d'une meilleure qualité de vie et à ce titre la maison, constitue dans l'esprit de nombreuses familles, le bien idéal. Encore faut-il trouver la perle rare. Preuve de l'engouement: «Les maisons bénéficient toujours d'une attractivité soutenue et voient leurs ventes progresser de 6 % en Île-de-France et surtout de 8 % en Grande Couronne au cours des trois derniers mois», indiquent les notaires du Grand Paris dans leur dernière note de conjoncture.

Avec le concours de Price Hubble, spécialiste des bases de données des annonces immobilières mais aussi une série d'indicateurs complémentaires, Le Figaro Immobilier a établi un palmarès qui prend en compte dans une ville, l'évolution des prix, le volume d'offres, le nombre d'habitants, le niveau d'équipements, la part des espaces verts, la proximité en temps de transports du centre de Paris, la perspective d'une gare du Grand Paris Express. Nous avons retenu, pour les 7 départements de l'Île-de-France, à chaque fois, les 8 villes de plus de 10.000 habitants qui présentent la plus haute médiane du niveau de vie, pour un total de 56 villes. Après notre TOP 10, voici quelques éléments clés à retenir, département par département.

Le département du Val-de-Marne (94)

Grande gagnante de notre palmarès (toutes catégories confondues), la commune de Saint-Maur-des-Fossés, suscite les convoitises. «La qualité des écoles, son environnement agréable avec les bords de Marne, sa bonne desserte avec 4 stations de RER et une sortie d'autoroute à 10 minutes de la porte de Bercy, constituent de solides atouts», souligne maître Charles Flobert, notaire à Saint-Maur. Avec les locaux, les acquéreurs viennent de Paris ou des communes de la Petite couronne. La perspective de la future gare du Grand Paris Express (Saint-Maur/ Créteil) impulse une attractivité supplémentaire. Les prix devraient suivre cette tendance. Parmi les autres villes distinguées: Le Perreux-sur-Marne, surnommée «la perle de l'est parisien» son parc réputé, son lotissement privé d'une centaine de pavillons, sa future ligne de métro 15 Est, se classe seconde position. Ormesson-sur-Marne, avec des prix encore sages pour le département, Nogent-sur-Marne, qui dispose d'un haut niveau d'équipements sont à suivre. Vincennes, en dépit de la pénurie de maisons sur le marché, attire toujours autant, dès qu'une opportunité se présente.

2-Le département des Hauts-de-Seine (92)

En tête de notre classement pour les Hauts-de-Seine, la ville de Bourg-la-Reine, située à une dizaine de kilomètres au sud de Paris, avec ses nombreux pavillons, son village artisanal, sa vie associative très développée, ses équipements pour la pratique sportive constituent des atouts de choix. À 6 800 €/m² en moyenne, les offres de maisons sont scrutées à la loupe. Plus chère, Saint-Cloud, disposera d'une desserte supplémentaire avec le Grand Paris express (ligne 15 ouest à l'horizon 2030). La valeur de cette ville construite sur une colline, située face au bois de Boulogne et à 3 km de la Porte de Saint-Cloud devrait encore monter. De son côté, malgré ses offres rares, Neuilly-sur-Seine avec des prix qui dépassent les 11 000 €/m² en moyenne et son haut score d'équipements a toujours ses adeptes. La commune huppée est l'une des cinq zones résidentielles les plus chères et riches de France. Garches, bourgeoise et résidentielle et Sceaux, verte et universitaire, dont les prix tournent en moyenne autour des 7 000 €/m² sont particulièrement convoitées.

Le département de la Seine-Saint-Denis (93)

Championne de notre palmarès sur ce département ; la ville de Noisy-le-Grand. Commune la plus au sud du 93, limitrophe du 77 à l'est et du 94 à l'ouest, ses larges zones pavillonnaires bordent la Marne. Déjà bien desservie par les transports, avec notamment 2 lignes de RER, elle accueillera deux futures lignes du Grand Paris express (lignes 15 et 16). À 4 200 €/m² en moyenne, et dotée de nombreux espaces verts, Noisy-le-Grand cumule des atouts de choix. Avec 68.000 habitants, il s'agit de la commune la plus peuplée de Marne-la-Vallée et de Grand Paris - Grand Est. Parmi les autres lauréates de notre classement, Neuilly-Plaisance figure en seconde position. C'est dans cette ville que l'abbé Pierre a acheté la première maison pour ce qui deviendra le mouvement Emmaüs. À 25 minutes du centre de Paris (14 km par l'est), et facilement accessible par l'A86, la commune est aussi réputée pour ses espaces verts. Viennent ensuite, les villes à suivre de Livry-Gargan, Villemomble et Gagny, dont les prix oscillent entre 3 300 €/m² et 4 000 €/m².

Le département des Yvelines (78)

Incontournable Versailles. En tête de notre palmarès pour les Yvelines, dotée d'un patrimoine culturel d'exception, la ville mondialement connue pour son château présente, côté immobilier, des valeurs moyennes à 7400 €/m². Le haut niveau d'équipements et l'abondance de jardins suscitent le rêve d'acquérir une maison dans la cité royale. Signe de modernité, la future gare du Grand Paris va accélérer la tendance. La ligne 18 desservira 10 gares, d'Aéroport d'Orly à Versailles-Chantiers, en 30 minutes. Avec des prix moyens un peu moins élevés (7 000 €/m²) Maisons-Laffitte, en bordure de Seine, «cité du cheval» avec son importante activité équestre et son hippodrome, termine dauphine. Sa voisine, Saint-Germain-en-Laye, 3e, culmine en tête sur de nombreux critères (équipements, espaces verts). Le Vésinet et Viroflay, avec des prix autour de 7 800 €/m² affichent elles aussi, de bons scores à nos indicateurs.

Le département de la Seine-et-Marne (77)

Qualité du domaine forestier, foisonnement des équipements, rayonnement du patrimoine culturel... la commune de Fontainebleau, située à 57 km sud-est de Paris, dispose d'une forte attractivité. Avec des prix moyens à 3 000 €/m², la ville séduit les acquéreurs de maison, en quête d'espace. Bien desservie par les transports, la ville accueillera un grand projet en 2024: les anciennes écuries du château seront transformées en Campus international des arts avec 3 000 étudiants. Placée en seconde position, Claye-Souilly, distante de 35 minutes de Paris dispose de bons indicateurs sur de nombreux critères. Revers de la médaille, si près de 65 % des logements sont des maisons, l'offre commence à manquer. Autres communes à suivre: Ozoir-la-Ferrière (3 300 €/m²), Moret-sur-Loing-et-Orvanne (2 320 €/m²) et Vaux-le-Pénil ( 2 780 €/m²).

Le département de l'Essonne (91)

Dotée de la meilleure note de notre palmarès du 91, en matière d'équipements, la commune d'Orsay, est particulièrement convoitée. Cette place forte de la vallée de Chevreuse, facilement accessible (deux lignes RER B) avec son environnement préservé et ses pôles universitaires et scientifiques réputés, Paris-Saclay, constituent des atouts de premier plan. Si les prix autour de 4 300 €/m² n'ont pas connu d'envolée spectaculaire depuis deux ans, la perspective du Grand Paris (ligne 18) devrait accélérer la tendance des valeurs à la hausse. En seconde position, Palaiseau (4 200 €/m2) avec aussi la perspective d'une gare du Grand Paris Express puis Epinay-sur-Orge, en dépit de la pénurie de biens sur le marché et Yerres, toutes les deux autour de 3 500 €/m² en moyenne, figurent en très bonne place.

Le département du Val d'Oise (95)

Située sur la rive droite de la Seine, à la limite des Yvelines, la commune d'Herblay-sur-Seine se classe en tête de notre palmarès pour le Val d'Oise. Plutôt bien desservie par les transports, et dotée d'une gare sur la ligne Paris Saint Lazare, la ville coche avec succès de nombreux critères. Volume d'offres, part des espaces verts, prix de l'immobilier (3 700 €/m²)...constituent les éléments du succès d'une ville qui attire. Herblay regarde aussi l'avenir avec un grand projet d'établissement culturel contemporain (ludo-médiathèque) prévu pour la fin de l'année 2023. Cormeilles-en-Parisis, Montmorency, Saint-Leu-la-Forêt, L'Isle-Adam figurent également en bonne place dans notre classement avec des prix qui s'échelonnent entre 3 500 €/m² et 4 500 €/m².

0 commentaire

Annonces immobilières