Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Obsolescence programmée : les bons gestes pour la combattre
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr05/02/2018 à 11:30

Nombreux sont les produits que nous achetons et que nous devons remplacer régulièrement car leur durée de vie est volontairement réduite. Smartphones, lave-linge ou réfrigérateurs sont presque tous frappés d'obsolescence programmée. Les conséquences d'une telle politique sont bien entendu dramatiques pour notre planète (toujours davantage de déchêts) comme pour nos finances. Voici quelques conseils pour lutter contre fléau.

Obsolescence programmée : les bons gestes pour la combattre / iStock.com - golubovy

Obsolescence programmée : les bons gestes pour la combattre / iStock.com - golubovy

Acheter des produits plus durables

Bien qu'ils soient souvent plus chers à l'achat, certains produits offrent davantage de garanties et sur une durée plus longue. Essayez de privilégier ainsi ceux dont les pièces sont plus facilement remplacables et dont le service après-vente est fiable. Vous y gagnerez sur le long terme. Pourquoi ne pas opter par exemple pour un Fairphone (plutôt qu'un iPhone si vite démodé) dont les composants sont sourcés de façon équitable et sont faciles à remplacer ?
Des sites internet comme magarantie5ans.fr qui, comme son nom l'indique, ne propose que des produits garantis 5 ans, sont là pour vous aider à mieux choisir. Lemarchecitoyen.net ou produitsdurables.fr (créé par l'association HOP : Halte à l'Obsolescence Programmée) participent de la même démarche.

Entretenir et réparer soi-même

Même si cela semble une lapalissade, un produit durera plus longtemps s'il est bien entretenu. Un simple anti-calcaire pour le lave-linge et le lave-vaisselle augmentera considérablement la durée de vie de ces machines. Ne pas laisser vos appareils électroniques en charge ou en veille en permanence préservera leurs batteries et les autres composants.
Et même une fois en panne, de nombreux appareils se réparent facilement. Avant de les jeter, essayez donc de trouver le problème. Si vous n'êtes pas bricoleur, plusieurs sites internet spécialisés sont là pour vous aider. Bricoleurdudimanche.com ou commentréparer.com vous apporteront conseils, tutos et astuces pour réparer vos objets. Spareka propose en outre 8 millions de pièces, si jamais le fabricant de votre appareil n'en met plus à disposition. Même la marque d'électroménager Boulanger a mis en place une plateforme Happy3D.fr pour vous aider à réparer vos appareils.
Par ailleurs, vous pouvez aussi vous rendre dans des repairs cafés ou des fab labs afin de vous initier à la réparation.

Recycler, "upcycler", reconditionner

A la manière de l'assembleur d'ordinateurs Dell qui a présenté au dernier CES de Las Vegas une collection de joaillerie fabriquée à partir d'or recyclé issu de cartes-mère hors d'usage, recyclez vous aussi ! Ou "upcyclez" plus exactement. Cette tendance, plus élégante que le recyclage et baptisée "Upcycling", consiste à faire du neuf avec du vieux mais en réalisant de nouveaux objets de qualité supérieure. Et comme il n'est pas forcément facile d'upcycler au milieu de son salon, un simple reconditionnement vous permettra également d'offrir une seconde vie à vos produits usagés. Pour vous en resservir ou pour les revendre... Voyez notamment le travail des Ateliers du Bocage sur les objets électroniques ou le Réseau Envie qui s'occupe également d'électroménager et de mobilier. Pour acheter malin, tournez-vous ainsi vers la start-up Back Market qui ne vend que des produits reconditionnés.

Trucs et astuces

Autre tendance qui vise à lutter contre l'obsolescence programmée et la surconsommation : le slow made. L'idée est simple et consiste à prendre le temps de fabriquer un objet de qualité, au prix juste.

0 commentaire

Annonces immobilières