Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Marseille : de nombreux logements squattés dans une cité en proie aux violences
information fournie par Boursorama avec Newsgene09/05/2022 à 10:45

Des familles ayant fui le secteur pendant des affrontements ont appris que leur logement avait été immédiatement occupé par des squatteurs. (illustration) (Albert Dezetter / Pixabay )

Des familles ayant fui le secteur pendant des affrontements ont appris que leur logement avait été immédiatement occupé par des squatteurs. (illustration) (Albert Dezetter / Pixabay )

Début mai, une famille vivant dans une cité de Marseille a vu son logement dépouillé et incendié par des squatteurs après avoir évacué les lieux à cause de violences. Depuis plusieurs années, les affaires de squat se multiplient dans le secteur. Une trentaine de personnes ont déjà dû être relogées en urgence.

La situation empire jour après jour dans la cité Kalliste. Ce secteur du 15e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône) est en proie à des violences croissantes depuis des années et de nombreux logements habités sont pris d'assaut par des squatteurs, rapporte RMC .

Un appartement dévalisé et incendié

Une situation bien connue des forces de l'ordre locales. « Il y a un problème de squat généralisé sur le secteur , confirme un délégué syndical de la police marseillaise. Il y a des gens qui peuvent partir en vacances. Quand ils reviennent, leur appartement est occupé par d'autres personnes. »

Début mai, des violences ont éclaté dans la cité, poussant plusieurs familles à évacuer leur appartement en urgence et quitter la zone pour se mettre à l'abri. Près de trente personnes ont ainsi fui au cours du week-end alors que des coups de feu étaient entendus dans le quartier.

Après avoir quitté son logement, une famille habitant en rez-de-chaussée d'un immeuble a ensuite appris que son appartement avait été récupéré par des squatteurs. Ces derniers ont volé toutes les affaires des victimes avant d'incendier le logement. « On est choqués et tétanisés » , a confié la mère de famille à RMC . Et pour l'instant, la situation ne fait qu'empirer dans le secteur.

14 commentaires

  • 10 mai00:47

    Ils arrivent en Europe avec cette culture de la violence, on n'est pas aux mêmes standards de férocité", ajoute l'avocat ... ouille ...


Annonces immobilières