Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les ventes de logements neufs baissent encore au troisième trimestre

Le Figaro20/11/2014 à 16:07

Les ventes de logements neufs ont plongé de 11,2%. En revanche, les prix restent stables. Les promoteurs s'alarment de la lenteur de la mise en œuvre des mesures de relance annoncées.

Les ventes de logements neufs n'en finissent pas de dégringoler. Au troisième trimestre, elles ont encore reculé de 11,2% sur un an, a indiqué la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Au total, 20.291 logements neufs (appartements vendus au détail ou en bloc, résidences senior, de tourisme ou étudiantes) ont été commercialisés entre juillet et septembre, contre 22.847 lors de la même période de 2013. Fait récent, depuis le deuxième trimestre, les particuliers sont de moins en moins nombreux à acheter un appartement neuf pour l'occuper. Ces derniers ont représenté 55% des acquéreurs des appartements vendus au détail (8394 logements), un pourcentage en recul de 13% sur un an. Les promoteurs jugent cette baisse (essentiellement liée à la crise économique), «préoccupante», même si ces ventes sont «globalement stables en volume dans le temps». La part des ventes réalisées auprès des investisseurs, qui ont représenté jusqu'à 60% du total en 2010 et 2011, est elle retombée à environ 40% depuis 2013, note la FPI.

En parallèle les mises en vente de logements neufs par les promoteurs, qui «ne cessent de se réduire depuis 2012», ont chuté de 17,4% par rapport au troisième trimestre 2013 (16.225 unités vendues contre 19.644 au troisième trimestre 2013). Au total, sur les neuf premiers mois de l'année, les mises en vente de logements neufs ont reculé de 14,1% (60.607 unités). «Si cette tendance se poursuit au quatrième trimestre, les promoteurs mettront en vente cette année 10.000 à 15.000 logements de moins qu'en 2013. Suivra une nouvelle baisse des mises en chantier en 2015», estime Alexandra François-Cuxac, présidente de l'Observatoire de la FPI. «La seule vertu de la réduction des mises en vente est de contenir l'offre disponible et de ne pas créer de stocks construits», ajoute-t-elle.

Moins de 300.000 logements vendus cette année?

Les mises en chantier de nouveaux logements sont aussi en forte baisse (-11,7% par rapport au troisième trimestre 2013). «Au final, moins de 300.000 logements neufs devraient être construits cette année», avance François Payelle, président de la FPI. Ce qui est très éloigné de l'objectif de construire 500.000 logements par an, qu'avait fixé François Hollande pendant la campagne présidentielle. En revanche, malgré cette atonie, les pris de vente des logements neufs restent stables depuis 18 mois (3636 euros le m2 en moyenne en province et 4648 euros le m2 en Île-de-France).

La FPI s'alarme par ailleurs de la lenteur de la mise en œuvre des mesures de relance annoncées fin août par Manuel Valls. «Les mesures de relance allaient dans le bon sens mais rien ou presque ne s'est concrétisé depuis», pointe François Payelle. «Les retards s'accumulent et minent la confiance des particuliers et des entreprises», ajoute-t-il. Après l'annonce fin août de la révision du dispositif Duflot rebaptisé pour l'occasion Pinel, les investisseurs particuliers ont été nombreux à se presser dans les bureaux de vente. Cependant, ces derniers ont préféré attendre que la loi qui est entrée en application le 1er octobre, soit définitivement votée en fin d'année dans le cadre du projet de loi de finances pour 2015.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.