Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les soldes d'été s'achèvent sur un bilan mitigé

Le Figaro07/08/2017 à 07:33

Selon un sondage Toluna pour le magazine LSA, trois-quarts des Français ont participé aux soldes d'été, soit une baisse de 1,3 point par rapport à l'année passée.

Avis aux consommateurs: mardi 8 août constituera le dernier jour des soldes. Bien que ce rendez-vous estival ne soit pas encore achevé, il affiche déjà un bilan en demi-teinte. 75,5% des Français ont en effet participé aux soldes estivales cette année, selon un sondage Toluna pour le magazine LSA. Cela marque ainsi un recul de 1,3 point par rapport à l'an dernier, et même une baisse de 4,4 points si l'on se fie aux prévisions. Dans le détail, les Français ont cherché les bonnes affaires, principalement dans l'habillement (73% des acheteurs), le sport (32,9%), l'hygiène-beauté (20,4%), le high-tech (15,7%) et la maison/déco (14,9%).

«Le pire a été évité», estime Philippe Guilbert, directeur général de Toluna. «Les fortes remises proposées (souvent 50 à 70% dès la première semaine), la canicule qui a favorisé les ventes de vêtements légers et de chaussures ouvertes, les opérations spéciales en ligne (dont l'Amazon Prime Day) ont réussi à renouveler l'intérêt des consommateurs». «Les commerçants ressortent globalement satisfaits. C'est d'autant plus notable qu'il y avait de grosses craintes vu que la période avait plutôt mal commencé», renchérit Yves Marin, expert distribution chez Wavestone. De fait, à l'issue du premier jour, le bilan apparaissait inquiétant, avec 15% de ventes en moins et une fréquentation en recul de 7,6 points. Cause de cette désaffection, les ventes privées d'avant-soldes. 23,4% des Français y ont participé cette année. Or celles-ci «ont fait disparaître la traditionnelle ruée du mercredi d'ouverture», selon Philippe Guilbert.

Internet tire son épingle du jeu

Du côté des professionnels du secteur, les commerçants font grise mine, car tous n'ont pas profité des soldes équitablement. Ainsi, si les centres commerciaux, les grandes enseignes et les grosses agglomérations s'en sortent plutôt bien, les villes moyennes et les commerces indépendants pâtissent. Pour les indépendants, «la fréquentation comme le panier moyen ressortent en baisse. Les retours de nos commerçants sont globalement mauvais avec des baisses significatives de chiffres d'affaires», note auprès Bernard Morvan, président de la Fédération nationale de l'habillement (FNH). En revanche, internet tire son épingle du jeu. Le site d'études spécialisé Eulerian Technologies a constaté une hausse de la fréquentation sur 14,72% des sites français, tandis que son homologue Webloyalty a noté une progression de 10% des commandes.

Ce bilan en demi-teinte amène les professionnels à se questionner. Beaucoup, à l'image de la FNH, des grands magasins et de la CCI Paris Île de France, réclament une remise à plat du système. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a promis fin juin qu'une concertation serait engagée à la rentrée.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.