Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le nouveau maire communiste de Bobigny n'annulera pas les loyers HLM
Le Figaro08/07/2020 à 17:41

Le nouveau maire communiste de Bobigny a décidé mercredi d'abandonner l'annulation des loyers de l'office HLM, une mesure votée par la précédente majorité en pleine crise de coronavirus (Crédits photo : Wikimedia Commons - Clicsouris )

En pleine crise sanitaire, la municipalité UDI de Seine-Saint-Denis avait décidé d'annuler les loyers HLM d'avril. La nouvelle mairie communiste abandonne cette mesure.

Le nouveau maire communiste de Bobigny a décidé mercredi d'abandonner l'annulation des loyers de l'office HLM, une mesure votée par la précédente majorité en pleine crise de coronavirus, mais jugée illégale par la préfecture de Seine-Saint-Denis. Le 23 avril, la ville de Bobigny, alors dirigée par une majorité UDI en difficulté à l'issue du premier tour des municipales, s'était engagée à annuler l'ensemble des loyers d'avril pour les 4.000 locataires de son office public pour l'habitat (OPH).

Une décision présentée comme une première en France et dictée par la volonté de «privilégier le pouvoir d'achat des familles» touchées par les conséquences économiques dues au confinement. Dans un courrier adressé le 26 juin à l'ancienne municipalité, le préfet de la Seine-Saint-Denis, Georges-François Leclerc, avait estimé que cette décision était «contraire au principe d'égalité devant le service public». Il avait exigé le retrait d'une délibération du conseil municipal qui prévoyait une subvention exceptionnelle de 800.000 euros au profit de l'OPH, somme qui représentait environ la moitié du montant total des loyers d'avril.

Une décision «un peu démesurée»

«Je prends acte de cette demande et me conformerais à la sollicitation de monsieur le Préfet», écrit mercredi dans un communiqué Abdel Sadi, élu maire PCF de la ville-préfecture au second tour des municipales le 28 juin. La demande du préfet constitue «l'épilogue d'un mauvais feuilleton dont les principales victimes sont avant tout les locataires de l'OPH de Bobigny», ajoute Abdel Sadi, assurant que des «dispositifs d'accompagnement seront mis en place» pour «aider les locataires pénalisés par cette mesure». Il estime que la défaite de l'UDI aux élections «correspond aussi à la sanction de telles pratiques qui instrumentalisaient les difficultés réelles de la population à des fins politiciennes».

La décision d'annulation des loyers avait été jugée «un peu démesurée» par le directeur des études de la Fondation Abbé Pierre, Manuel Domergue, «dans le sens où la plupart des locataires n'ont pas de baisse de revenus». «Il faut savoir que trois mois de loyers dans le parc privé et social, cela représente une facture de 18 milliards d'euros», avait indiqué M. Domergue, qui plaidait pour un dispositif ciblé pour aider les personnes en difficulté.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer