Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le déclin du rendement de l'assurance-vie

Boursorama avec Pratique.fr08/02/2016 à 12:00

Comme la plupart des placements, l’assurance-vie a perdu une partie de sa rentabilité ces dernières années. Toutefois, cette baisse doit être relativisée. D’autant que l’assurance-vie continue de présenter d’autres avantages que sa rémunération.

Une rentabilité de 4,8% à 2,5%

Le déclin de la rentabilité de l’assurance-vie est évident. Pour la mesurer, ce sont les rendements des fonds euros qui sont utilisés, puisque ce sont les placements les plus sûrs. En 2002, le rendement moyen de ces fonds était de 4,8% par an (avant prélèvements sociaux). En 2014, il était de 2,5%.
Cette baisse drastique a amené nombre d’épargnants à se tourner vers d’autres placements plus rémunérateurs. Certains préfèrent même conserver leur argent à disposition sur leur compte courant. Ainsi, en 2014, la part des contrats en monosupport ne représentait plus qu’un tiers des encours. Il représentait près d’un tiers supplémentaire 10 ans auparavant. Les épargnants cherchant une meilleure rentabilité, ils se sont tournés vers les contrats multisupports, qui ne sont peut-être pas garantis, mais qui se montrent plus rémunérateurs. Pour cela, l’amendement Fourgous, qui transforme un fonds monosupport en multisupports, a permis la modification de 2,3 millions de contrats depuis sa création, en 2005.

L’assurance-vie reste un placement favori

Au-delà de la baisse des fonds en euros, le « déclin » de l’assurance-vie doit être relativisé. Ce placement continue d’être un placement privilégié. Les fonds en euros, même s’ils se sont raréfiés, continuent de représenter 500 milliards d’euros. Les supports en unités de compte, eux aussi en baisse, continuent de proposer un placement intéressant (8,2% en 2013, 4,7% en 2014).
D’ailleurs, l’assurance-vie dans son ensemble reste prisée. En fait, les autres placements proposant eux aussi des taux de plus en plus bas, c’est elle qui reste la plus intéressante. La baisse du livret A, qui est la plus importante (son taux est passé à 0,75% en août 2015. Il était de 4,25% en 1970), provoque la redirection des fonds.
En outre, l’assurance-vie est un support polyvalent. Elle est utilisée pour transmettre un capital, grâce à sa clause bénéficiaire. Son ouverture aux comptes multisupports permet d’adapter sa prise de risques et sa rémunération en fonction de ses envies. Enfin, elle peut servir à se constituer un complément de retraite, grâce à sa sortie en rente viagère.
Trucs et Astuces
Prêtez une attention particulière à l’actualité, et cherchez un moyen de vous constituer des placements de retraite (l’assurance-vie est un bon moyen). En effet, les années à venir pourraient signer la fin de la retraite par répartition. Cela signifierait que désormais, le montant de votre retraite dépendrait uniquement de ce que vous auriez capitalisé pour elle.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.