Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fleurs, légumes... La mairie veut végétaliser Paris

Le Figaro09/03/2016 à 10:27

La ville de Paris va proposer dans les mois qui viennent 40 sites à végétaliser, incluant à la fois des toits, des façades, des parkings et des sous-sols. Différents projets seront ensuite sélectionnés.

Paris, ville «minérale», veut végétaliser ses murs et ses toits et proposera dans les mois qui viennent, en s’inspirant de ce qui se fait à Bruxelles ou Chicago, 40 sites pour y faire pousser fleurs ou légumes, a annoncé mardi la Ville. L’opération «Paris-culteurs», qui a pour objectif d’offrir à la culture d’ici 2020, 100 hectares de «végétalisation du bâti» - dont 30 dédiés à l’agriculture - démarrera en avril avec la publication de sites qui peuvent être des façades, des toits mais aussi des parkings ou des sous-sols, choisis par la mairie de Paris.

Un jury sélectionnera ensuite les projets des associations, starts-up, entreprises, etc, intéressées par l’opération et dont les lauréats seront révélés à l’automne, avant la démarrage des premières réalisations à l’hiver. L’opération s’appuie sur une charte de végétalisation appuyant la démarche, qui vient d’être signée par 33 premiers organismes ou entreprises comme Bouygues Immobilier, ERDF, JC Decaux, la RATP, l’Opéra Bastille ou la SNCF.

Paris «veut changer son modèle urbain», a indiqué à l’AFP Pénélope Komitès, adjointe aux espaces verts de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, en ouvrant un séminaire dédié au projet accueillant des dizaines de représentants d’associations, paysagistes, entrepreneurs.

Distribution de 30.000 sachets de graines

La capitale «veut passer d’un modèle très minéral à un modèle plus végétal. C’est minéralisé, très dense et on ne peut plus compter uniquement sur le sol pour faire des espaces verts», a ajouté l’adjointe en évoquant des initiatives de ce type déjà existantes à Berlin, Bruxelles, Montréal, New York ou Chicago. Les parcelles retenues en fonction de leur orientation, ensoleillement ou étanchéité, dont la moitié de la Ville, s’étaleront de quelques centaines à plusieurs milliers de m2 et devront pouvoir proposer des techniques variées de culture (aquaponie, hydroponie, permaculture, culture en bac, etc). La moitié de cette première tranche sera dédiée à l’agriculture.

Une redevance, dont le montant n’est pas fixé, sera demandée à ceux qui font commerce, mais «ne sera pas un frein», a assuré l’adjointe. D’autres initiatives sont prises en parallèle pour «verdir» Paris: la distribution aux habitants à partir du 16 mars de 30.000 sachets de graines ou un «permis de végétaliser» pour ensemencer un bout d’espace public (un pied d’arbre, une jardinière dans la rue...). La Ville a par ailleurs l’objectif d’ouvrir 30 nouveaux espaces verts (au sol) d’ici 2020.

Dans le même esprit, les «48 heures de l’agriculture urbaine» débuteront dans une quinzaine de jours dans toute la région parisienne. Au programme: des ateliers sur le bien-être, des concerts, des apéritifs à base de graine... autour d’une très forte incitation à végétaliser votre rue, votre balcon, et votre quartier!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.