Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Euro 2016 : Coca-Cola proposera la livraison à la place dans les stades

Le Figaro11/03/2016 à 10:16

Ce système, déjà testé au Stade de France et qui le sera de nouveau fin mars, s'appuie sur un partenariat entre Coca-Cola et les buvettes de chacun des stades, tenues par des concessionnaires.

Coca-cola, partenaire de l'UEFA, bichonne les fans de foot: dès le début de la compétition, en juin, il proposera aux spectateurs de commander leur boisson et leur sandwich sur leur smartphone et d'être livré à leur place dans le stade. Une première en Europe!

Concrètement, tout au long d'un match, les fans pourront commander leur en-cas sur leur téléphone portable après avoir téléchargé une application gratuite. Ils le régleront par carte bleue ou PayPal après avoir indiqué leur numéro de place. Plus besoin de se déplacer: des vendeurs leur livreront ensuite leur canette ou bouteille à l'unité ou leur pack aux couleurs de la compétition ainsi que leur collation. Le temps de livraison sera d'environ deux minutes.

«Ce système de commande à la place permet d'optimiser les dispositifs de vente existants, très concentrés autour de la mi-temps, qui est un moment où la circulation est très engorgée, explique Céline Bouvier, directrice marketing de Coca-Cola France. La consommation dans le stade sera ainsi mieux étalée dans le temps».

Ce système, qui a été testé l'automne dernier au Stade de France et le sera de nouveau fin mars, s'appuie sur un partenariat entre Coca-Cola et les buvettes de chacun des stades, tenues par des concessionnaires. Il a déjà été calé avec la Sodexo au Grande Stade de l'OL, à Lyon, qui est connecté en haut débit. Coca-Cola est en discussions avec l'UEFA afin de pouvoir le généraliser dans les dix autres stades qui participent à la compétition. Toute l'offre des buvettes (boissons, sandwichs, snacks…) sera disponible via la commande en ligne.

«Nous utilisons l'Euro comme un accélérateur d'innovation pour notre savoir-faire marketing et commercial, confie la directrice marketing de Coca-Cola, seule entreprise à être à la fois partenaire de l'Euro et de l'équipe de France de football. Ce qui serait intéressant, c'est que cela devienne un moyen durable de réaliser des transactions dans ce type de lieu. Nous voulons profiter d'un événement majeur comme l'Euro pour nous réinventer».

En 1998, lorsque la Coupe du monde s'était tenue en France, la compétition avait permis à Coca-Cola de générer une croissance de 25% de ses ventes pendant les trois mois d'activation de sa campagne. «Nous avons beaucoup d'ambition», se contente de déclarer Céline Bouvier lorsqu'on l'interroge sur ses objectifs pour 2016.

D'autres innovations prévues

Cet événement tombe bien pour Coca-Cola qui a vu ses ventes s'essouffler dans l'Hexagone ces deux dernières années. Si elles se sont stabilisées sur la fin 2015, le leader mondial des boissons compte bien sur l'Euro 2016 pour participer «à la relance et à l'accélération de la croissance en France». L'entreprise évoque une croissance à deux chiffres de ses investissements média et marketing en 2016. D'autant que l'Euro coïncide avec la nouvelle stratégie marketing de Coca-Cola qui communique désormais autour d'une marque unique et non plus autour de chacune de ses déclinaisons (light, zero, life, regular…).

De nombreuses innovations sont prévues cette année à l'occasion de l'Euro et qui seront ensuite pérennisées comme le lancement d'une bouteille en aluminium refermable, plus haut de gamme (4 millions ditsribuées en 2016). Une collection exclusive de stickers Panini à l'effigie des joueurs de l'équipe de France sera par ailleurs glissée au dos des bouteilles (140 millions d'exemplaires imprimés au total). Sur le digital, Coca-Cola met aussi le paquet. À travers un partenariat avec Snapchat, dont 70% des utilisateurs sont des ados, Coca-Cola permettra à ses fans de customiser leurs photos.

«Nous voulons faire redécouvrir Coca-Cola à l'ensemble des générations», insiste Céline Bouvier. La marque vedette du groupe est achetée par huit foyers sur dix dans l'Hexagone.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.