Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Épargne retraite : trois choses à savoir sur le nouveau PER
information fournie par Le Revenu03/11/2020 à 11:41

Taxé dans la tranche des 30% ou plus ? Le PER peut vous intéresser. (© Fotolia)

Taxé dans la tranche des 30% ou plus ? Le PER peut vous intéresser. (© Fotolia)

Le plan d’épargne retraite, qui a récemment fêté son premier anniversaire, mérite d’être connu. Surtout si vous êtes fortement imposé. Qu’apporte le nouveau PER par rapport aux anciens produits ? Comment fonctionne l’avantage fiscal ? Où ouvrir un PER ? Nos réponses à ces trois questions.

PEL, PEE, PEA... des plans d'épargne, ce n'est pas ce qui manque. 

Mais connaissez-vous le nouveau PER, pour plan d'épargne retraite, créé en octobre 2019 par la loi Pacte ?

Comme son nom l’indique, il s'agit d'un placement visant à préparer sa retraite. En d'autres termes, c'est un produit permettant de se constituer une retraite par capitalisation qui viendra compléter votre pension classique.

Comme pour les autres plans d'épargne (logement, actions, entreprise), l'argent placé sur ce support est temporairement bloqué, mais pour une durée beaucoup plus longue. En effet, sauf exception, vous ne pourrez pas récupérer votre dû avant... la retraite bien entendu. Il ne servira à rien de harceler votre banquier ou votre assureur, vous ne pourrez rien y faire.

En contrepartie de cette importante contrainte, placer de l'argent sur un plan d'épargne retraite donne droit à un avantage fiscal.

Que change le nouveau PER par rapport aux anciennes moutures ?

Les plans retraite existaient avant le lancement du PER l'an dernier. Perp, Perco, Madelin, Article 83 permettaient d'épargner pour ses vieux jours de manière individuelle ou via son entreprise.

Pensés comme un moyen de compléter ses revenus à la retraite, la plupart de ces plans avaient un gros inconvénient : l'argent placé ne pouvait être récupéré que sous forme de rente. Une obligation peu attrayante compte tenu des

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Annonces immobilières