1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crédit immobilier : L'épidémie du coronavirus pourrait avoir un impact sur les taux
Boursorama avec Newsgene06/03/2020 à 10:10

Crédit immobilier : L'épidémie du coronavirus pourrait avoir un impact sur les taux

En entraînant une baisse des taux en vigueur pour les emprunts d'Etat, l'épidémie du coronavirus pourrait avoir un impact futur sur les taux d'intérêt de crédit immobilier.

L'épidémie de coronavirus qui touche des pays du monde entier pourrait provoquer la baisse des taux d'intérêt des crédits immobiliers en France. Le Covid-19 sème en effet le doute parmi les investisseurs, incertains du futur des marchés financiers. Résultat, « les taux d'emprunt d'Etat français, comme ceux d'autres pays européens excepté l'Italie, sont retombés en territoire négatif pour atteindre, le 2 mars, - 0,31 % pour l'OAT 10 ans », indique le courtier Vousfinancer, cité par Les Echos.

Une répercussion de la baisse sur les emprunteurs

Or, ce mouvement à la baisse est susceptible d'engendrer une tendance similaire sur les taux de crédit proposés à certains emprunteurs. Les établissements bancaires pourraient en effet reconstituer leurs marges plus rapidement que prévu. Fortes de ces apports, les banques auraient alors la possibilité d'en faire profiter leurs clients souhaitant contracter un prêt immobilier, analyse Vousfinancer.

Le taux actuellement en vigueur pour les emprunts d'Etat à dix ans est à son niveau le plus bas observé depuis octobre 2019. Aucune diminution massive n'a cependant encore été enregistrée en matière de prêt immobilier. Les taux d'intérêt les plus bas atteignent 0,8 % et les valeurs moyennes oscillent quant à elles entre 1,15 et 1,55 % en fonction de la durée de la période de remboursement.

Pas encore de baisse généralisée

Ces données n'ont pas connu d'évolution depuis les barèmes bancaires publiés en février dernier. En cas d'amélioration des conditions de prêt en faveur des emprunteurs, ceux qui ont le profil le plus solide devraient être les principaux à en bénéficier.

Les suggestions du Haut conseil de stabilité financière « pèsent actuellement sur la production de crédit immobilier », explique Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux. Les banques sont encouragées à ne pas accorder de prêt aux clients empruntant sur plus de 25 ans sans apport personnel où s'endettant à une hauteur supérieure à 33 % de leurs revenus.

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bpasseri
    05 mars12:02

    effondrement du CAC , objectif 4000 points attendu fin du mois, les élections vont multiplier la diffusion du virus partout

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer