Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Crédit immobilier : devez-vous emprunter sur une durée de 20 ou 25 ans ?
information fournie par Moneyvox04/07/2022 à 07:15

(Crédits photo: ©  Tinnakom- stock.adobe.com)

(Crédits photo: © Tinnakom- stock.adobe.com)

Est-il préférable d'emprunter sur 20 ou 25 ans ? Pour acheter leur résidence principale, de nombreux ménages se posent la question. Le pour et le contre afin de choisir la bonne durée de financement.

Par MoneyVox,

Pourquoi certains emprunteurs privilégient une durée de 20 ans pour leur crédit immobilier, et d'autres optent pour un financement sur 25 ans ? Taux d'intérêt immobilier , mensualité, coût total du crédit, taux d'endettement… de nombreuses variables peuvent amener à préférer l'une ou l'autre de ces durées de crédit immobilier. Découvrez les atouts et les points faibles associés à une réduction ou à un allongement de la durée de remboursement d'un emprunt.

Taux d'intérêt et coût du crédit : avantage à un crédit sur 20 ans

Selon l'Observatoire de Crédit Logement, la durée moyenne des crédits immobiliers était de 20 ans au mois de mai 2022. Cette durée s'allonge toutefois si l'on tient compte uniquement des achats de résidences principales, et que l'on exclut les investissements locatifs et les rachats de crédit. Dans ce cas, ce sont 65,3 % des emprunts qui sont accordés sur une durée de 20 à 25 ans, un chiffre en nette progression par rapport à 2021, où cette proportion n'était que de 56,1 %. En cause ? Une augmentation des taux d'intérêt qui grignote la capacité d'endettement des ménages, et un niveau d'inflation élevé qui vient réduire encore leur pouvoir d'achat.

En prêtant de l'argent à leurs clients sur une durée réduite, les banques pratiquent des taux d'intérêt plus intéressants. Selon les données publiées par Empruntis au début du mois de juin, le taux d'intérêt moyen d'un crédit immobilier souscrit sur 20 ans est de 1,55 %, contre 1,70 % sur 25 ans. Les intérêts à rembourser sont donc moins importants, d'autant que l'emprunteur les paie sur une durée réduite. Le coût total du crédit est donc réduit, avec un montant global d'intérêts à payer moindre sur une durée de 20 ans que sur 25 ans.

Lire aussi: Crédit immobilier : réviser le mode de calcul du taux d'usure, une urgence ?

Mensualité de prêt et taux d'endettement : une durée de 25 ans plus favorable

En remboursant plus vite leur crédit immobilier, les particuliers qui optent pour une durée de 20 ans doivent faire face à une mensualité plus élevée. Il faut donc être en mesure de sortir plusieurs dizaines, voire centaines, d'euros supplémentaires chaque mois. Ainsi, un crédit immobilier de 200 000 euros souscrit sur 20 ans au taux de 1,55 % aboutit sur une échéance mensuelle de 969,70 euros, contre 818,80 euros pour la même somme empruntée sur 25 ans à 1,70 %. Total : plus de 150 euros supplémentaires à sortir chaque mois en empruntant sur 20 ans plutôt que sur 25.

Au-delà de l'aspect budget mensuel, il faut avant tout être dans les clous au niveau du taux d'endettement. Depuis que les recommandations du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) se sont transformées en normes, la règle est de ne pas dépasser 35 % de taux d'effort, sauf cas exceptionnels. En reprenant l'exemple précédent, cela signifie qu'un foyer doit disposer de ressources nettes avant imposition de 3 394 euros par mois en empruntant sur 20 ans, contre 2 865 euros sur 25 ans.

Une décision contrainte plus qu'un choix

Pour bon nombre d'emprunteurs, le choix de la durée de leur crédit immobilier n'en est pas vraiment un. C'est ce que rapporte Sandrine Allonier, porte-parole chez Vousfinancer : "Bien souvent, l'allongement de la durée de crédit ne se fait pas par choix mais par obligation". En effet, pour ne pas dépasser le taux d'endettement de 35 %, de nombreux foyers se voient contraints d'opter pour la durée la plus longue. Ils peuvent ainsi prétendre au même montant de financement que sur une durée plus courte, moyennant un coût total du crédit plus élevé. Et pour ceux qui ne veulent pas se résoudre à cette option, d'autres solutions existent pour emprunter sur une durée de remboursement plus courte : apporter davantage d'argent personnel dans son projet immobilier ou rogner sur ses critères d'achat pour trouver une maison ou un appartement moins cher.

5 commentaires

  • 05 juillet13:48

    M148683001 juilleto10:42je ne sais pas ou ils trouvent 818 mensuels pour 200.000 sur 25 ans...........nous avons 556 pour 230.000 sur 25 ans.....si je ne me trompe pas bénissez votre banque qui vous fais cadeaux des intérêt et de 63k€


Annonces immobilières