Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Confinés, en télétravail et privés de restaurants, les Français se sont rués sur le fromage en 2020
information fournie par Le Figaro26/03/2021 à 18:47

(Crédits photo : Unsplash - Camille Brodard )

(Crédits photo : Unsplash - Camille Brodard )

Les ventes ont bondi de plus de 8% au cours de cette année marquée par les restrictions sanitaires, selon une étude France AgriMer et Kantar.

Privés de restaurants, les ménages français se sont vengés sur le fromage. En témoignent les ventes qui ont explosé de plus de 8% en 2020, contre seulement 2% l'année précédente, selon les chiffres de l'agence agricole FranceAgriMer et de la société Kantar. Parmi les plus vendus : la mozzarella dont les ventes ont augmenté de 21% l'an dernier - depuis un an, les pizzas n'ont jamais eu autant de succès- et la raclette (+12%). Les ventes de fromages à pâte dure (emmental, comté) sont aussi en hausse.

«La fermeture des restaurants, le télétravail mais aussi les restrictions imposées en matière de loisirs nous ont tous contraints à passer plus de temps chez nous», le temps passé à table devenant un moment de «partage et convivialité» favorable à la consommation de fromage, soulignait auprès de l'AFP, Christa Wettstein, porte-parole de l'organisation professionnelle Switzerland Cheese Marketing, à propos des exportations de fromages suisses qui ont atteint un niveau record en 2020.

«Il y a vraiment un enthousiasme pour l'agriculture et nous devons nous assurer que cela se reflète dans l'arrivée de nouveaux producteurs plus jeunes», confirme Véronique Richez-Lerouge, présidente de l'association française des fromages, et fondatrice d'une journée mondiale du fromage, qui tombe ce samedi 27 mars.

Cependant, la cuisine à la maison ne compense par la baisse de la demande liée à la fermeture des restaurants, selon le CNIEL, l'organisme de l'industrie laitière. Même si le fromage résiste néanmoins mieux à la crise que des produits comme le champagne ou le poisson, plus dépendants de la restauration.

0 commentaire

Annonces immobilières