Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment faire une réclamation en matière d'impôt ?

Boursorama avec Pratique.fr18/01/2016 à 15:55

Quel que soit l'impôt concerné : impôt sur le revenu, taxe foncière, taxe d'habitation... vous avez la possibilité de rectifier une information ou de formuler une réclamation. Voici comment procéder pour que votre demande soit traitée dans les meilleures conditions.

Vous pouvez faire une réclamation rétroactive dans certaine limites

Dans quels cas et délais faire une réclamation ?

En tant que contribuable, vous avez la possibilité d'adresser une réclamation aux services fiscaux pour demander un remboursement ou corriger votre déclaration.

Pour cela, vous devez respecter certains délais légaux.
En ce qui concerne l'impôt sur le revenu, le délai pour faire votre demande expire à la fin de la deuxième année qui suit celle de la mise en recouvrement. Par exemple, pour l'impôt sur le revenu de l'année 2013 payable en 2014, vous pouvez contester le montant jusqu'au 31 décembre 2016.
Pour savoir si votre réclamation a été effectuée dans les temps, sachez toutefois que la date prise en compte est celle de la réception par les services fiscaux, et non le cachet de la poste.

Réclamation papier

Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de faire votre réclamation par courrier, sur papier libre auprès du service des impôts dont vous dépendez.

Votre courrier doit alors mentionner vos noms et adresse, préciser l'impôt contesté et le motif de votre demande. Vous pouvez la rédiger par ordinateur, mais elle doit être signée à la main. Pensez également à joindre tous les documents justifiant du bien-fondé de votre contestation, sans quoi elle ne pourra être traitée favorablement.

Même si vous faites une réclamation, n'oubliez pas de payer vos impôts dans les délais requis. Si votre demande est acceptée, un remboursement vous sera adressé.

Réclamation en ligne

Vous pouvez établir votre contestation en ligne depuis votre espace personnel. Vous êtes déjà identifié et n'avez donc pas besoin de ressaisir vos informations personnelles.
Vous sélectionnez ensuite l'impôt sur lequel porte votre demande ainsi que l'année concernée, puis précisez le motif de votre réclamation.
Une fois la demande envoyée, un accusé de réception, que vous pouvez soit imprimer, soit vous faire envoyer par e-mail, vous est délivré.
Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de communiquer votre adresse mail pour être informé de l'état d'avancement du traitement de votre dossier.
En revanche, par souci de confidentialité, la décision prise ne vous sera pas communiquée par e-mail. Vous serez invité à aller la consulter dans votre espace personnel et la recevrez par courrier.

Trucs et astuces

Le plus souvent, il s'agit davantage d'une difficulté de paiement que d'une contestation. Dans ce cas, vous devez formuler une demande de sursis de paiement.
Sachez que si votre réclamation est refusée et que vous n'avez pas payé, vous devrez alors régler le montant de l'impôt contesté, majoré de 10%.
En revanche, si votre foyer accuse une baisse de revenus de 30% ou plus, vous pouvez faire votre demande l'esprit tranquille, car un délai vous sera automatiquement accepté.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.