Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Oscar Pistorius en larmes au tribunal, après un meurtre passible de la perpétuité

AFP Video15/02/2013 à 18:51

L'athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius, entré dans l'histoire pour avoir participé aux JO de Londres avec les valides, a comparu pour la première fois vendredi, en larmes, devant la justice qui l'a inculpé du meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp un crime passible de la prison à vie.

Vêtu d'un costume noir sur une chemise bleu ciel, Pistorius est entré vers 11H30 (09H30 GMT) dans une salle d'audience du tribunal d'instance de Pretoria bien trop petite pour contenir les nombreux médias venus du monde entier, et devant laquelle il s'est effondré.

Le coureur de 26 ans aux lames de carbone --des prothèses lui tenant lieu de pieds--, dont la ténacité avait forcé l'admiration de millions de fans dans le monde, a longuement sangloté, se couvrant le visage et fixant le sol tandis que l'acte d'accusation lui était lu.

La justice sud-africaine a désigné dans cette affaire un magistrat coutumier des grands procès, Desmond Nair, mais Pistorius ne l'a pas regardé quand celui-ci l'a salué puis lui a demandé de se calmer et de s'asseoir.

De nombreux proches de l'athlète étaient présents, muets face à la presse et visiblement anéantis. Ils ont pu s'approcher de l'accusé et lui prodiguer des tapes dans le dos pour le réconforter.

Le juge a ensuite renvoyé à mardi et mercredi les audiences au cours desquelles la défense de Pistorius pourra demander une hypothétique remise en liberté sous caution.

La police avait déjà exclu la thèse de l'accident jeudi et le parquet va même demander à requalifier l'affaire en "meurtre avec préméditation" passible d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à la perpétuité.

Un "prétendu meurtre"

Dans un communiqué quelques heures plus tard, la famille et l'agent de Pistorius ont vivement réagi: "Ce prétendu meurtre est contesté dans les termes les plus vifs", ont-ils écrit, soulignant que le renvoi de l'affaire à mardi permettra à ses avocats "d'avoir du temps pour conduire leur propre enquête concernant les circonstances de la tragédie".

Oscar Pistorius a été arrêté jeudi matin après la découverte par la police du corps sans vie de sa petite amie Reeva Steenkamp, touché par quatre balles de 9 mm, à son domicile de Pretoria.

A l'issue de l'audience qui a duré moins d'une heure vendredi à la mi-journée, l'athlète a été transféré en cellule au commissariat de Brooklyn, un quartier aisé de Pretoria.

Star dans son pays, légende de l'athlétisme mondial et exemple pour des millions de jeunes sportifs, Oscar Pistorius est le seul suspect dans le meurtre de Reeva, un mannequin sud-africaine de 29 ans, blonde comme toutes les conquêtes du coureur qui la fréquentait depuis novembre.

Selon le quotidien afrikaner Beeld, Pistorius aurait tiré sur Reeva à travers la porte de la salle de bains où le corps de la jeune femme a été retrouvée, vêtue d'un déshabillé. Une information non confirmée dans l'immédiat par la police.

La jeune femme s'était fait une joie de cette première Saint-Valentin avec Pistorius.

Mais selon Beeld, la police a été appelée une première fois dans la soirée par des voisins après des cris d'une dispute provenant du logement de Pistorius, situé dans un complexe résidentiel haut de gamme très sécurisé. La police a été appelée une seconde fois dans la nuit après les coups de feu.

Au lendemain du drame, c'est le portrait d'un Oscar Pistorius caractériel et à l'opposé de l'image admirable qu'il donnait de lui sur les pistes d'athlétisme qui émergeaient dans de nombreux articles de la presse sud-africaine.

La police a de son côté achevé son enquête sur le lieu du crime jeudi après-midi. Vendredi, le corps de Reeva était toujours en cours d'autopsie et sa famille devait venir l'identifier formellement.

La veille de son décès, la jeune femme avait pris fait et cause dans un tweet pour la défense des femmes victimes de violences sexuelles, dans un pays où la fréquence des viols s'aligne sur celle d'un pays en guerre.

Elle avait fait suivre sur son micro-blog un message militant: "Habillez-vous en noir vendredi pour soutenir la campagne contre le viol et les violences faites aux femmes", se joignant à l'indignation générale suscitée par le récent viol collectif et le meurtre d'une adolescente début février près du Cap.

La jeune femme figure au casting d'une émission de télé-réalité tournée l'an dernier à la Jamaïque qui doit être diffusée à partir de samedi et dont la chaîne publique SABC1 veut maintenir la diffusion comme prévu.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.