Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Manifestation anti-mariage homosexuel: le gouvernement impavide devant son ampleur

AFP Video14/01/2013 à 15:45

Impavides devant l'ampleur de la manifestation anti-mariage homosexuel, gouvernement et PS ont redit lundi leur détermination à réussir cette réforme "historique", alors que les opposants un peu flottants devant leur succès, continuaient de parler référendum et retrait de la PMA.

"Raz de marée" comme l'a clamé en une le Figaro en citant "un million de participants" pour cette manifestation nationale ' C'est l'ultime bilan avancé peu avant minuit par Frigide Barjot, chef de file des anti.

Ou "340.000 selon la police" comme l'a glissé L'Humanité en petit encadré de première page en haut à droite '

Un succès "incontestablement", a tranché lundi Marine Le Pen, qui n'avait pourtant pas pris la tête de sa forte délégation de cadres FN partis de la porte Maillot.

Bof, ont dit en substance les socialistes Bruno Le Roux et Harlem Désir, alors que l'Elysée la veille avait utilisé pour définir l'affluence le qualificatif pesé de "consistante".

Consistant : "qui a de la consistance", "qui nourrit", "qui est stable et cohérent", dit le Robert.

L'Elysée n'a pas spécialement phosphoré sur ce terme, a-t-on assuré à la présidence.

"Je m'attendais même à un peu plus de monde, compte tenu de ce qu'on m'avait rapporté (...) de la façon dont l'opposition avait essayé d'exacerber le monde dans la rue", a minoré Bruno Le Roux, patron des députés socialistes, tout en reconnaissant "une grosse mobilisation".

Même bémol chez le premier secrétaire du PS: "On s'attendait à ce qu'elle soit importante, on l'avait d'ailleurs annoncée plus forte que cela", a dit Harlem Désir.

Tous deux ont focalisé sur le dérapage d'un organisateur de la "manif pour tous", rapprochant Hollande et Hitler. Mais ils n'ont pu épiloguer sur les banderoles et slogans qui avaient fait l'objet d'un étroit contrôle, comme l'avait indiqué la publiciste Barjot. Celle-ci s'était aussitôt désolidarisée de cette comparaison.

L'ex-ministre de l'Intérieur Claude Guéant a confié que c'était sa première manif, tandis que BFMTV a capturé des images de Simone Veil, grande réformatrice de l'avortement, dans le cortège.

Comme l'Elysée affirmant dès dimanche soir qu'il irait au bout de la réforme, le gouvernement s'est déclaré résolu à mener à bien l'engagement 31 du candidat socialiste.

Sa porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem, a été ferme lundi: le gouvernement "est totalement déterminé" à réaliser ce "progrès historique" pour "toute la société". Elle a égratigné une "instrumentalisation politique" par une droite désireuse de "renouer avec ses troupes".

Gare, a averti Alain Juppé (UMP), à ce que la détermination montrée par François Hollande - saluée par la presse dans le dossier malien - ne se mue en "entêtement" sur le mariage gay, question qui "touche à des sentiments profonds". "On est en train de créer les conditions d'une profonde division au sein de la société française", a déclaré le maire de Bordeaux.

M. Guéant a redemandé un référendum qu'il juge "nécessaire". Idem pour Marine Le Pen, qui a balayé comme "spécieux" les arguments contre une telle consultation populaire.

Mais - signe d'une perplexité ' - l'ancien ministre de l'Intérieur a illico ouvert une autre piste: le président "devrait au minimum ouvrir un temps de concertation supplémentaire".

Pour M. Juppé, "il y a des portes de sortie si l'on voulait bien se donner la peine de se parler et de respecter les points de vue des uns et des autres". Il en montre une: "écarter la procréation médicalement assistée. Je crois d'ailleurs que le président de la République s'en rend compte".

Mais tant MM. Le Roux et Désir ont réaffirmé d'une voix que la PMA serait mise en débat dans deux mois dans le cadre d'un autre projet de loi.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.