Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : l'exode des Franciliens est bien une réalité depuis le premier confinement
Boursorama avec Newsgene11/12/2020 à 13:13

De plus en plus de Franciliens cherchent à acquérir des biens immobiliers ailleurs en France (illustration). (Pixabay / Free-Photos)

De plus en plus de Franciliens cherchent à acquérir des biens immobiliers ailleurs en France (illustration). (Pixabay / Free-Photos)

La part d'acquéreurs franciliens a augmenté en un an dans la plupart des départements proches de la région Ile-de-France et même ailleurs, selon les chiffres communiqués ce jeudi par les notaires. Pour la première fois, la hausse des prix immobiliers devrait être moins forte en région parisienne que dans le reste du pays. 

Les Franciliens quittent la région parisienne. La tendance aperçue à la suite du premier confinement se confirme d'après les chiffres fournis par les notaires ce jeudi 10 décembre. Recherchant de plus grands espaces et davantage de verdure, ces acquéreurs cherchent des biens dans les départements proches et même au-delà, rapporte Le Parisien.

Ainsi, au troisième trimestre 2020, 27 % des acquéreurs dans l'Yonne étaient Franciliens. Cela représente 9 points de plus que l'année dernière à la même époque. La part d'acheteurs franciliens a augmenté également en Normandie, avec un bond de 6 points en un an dans l'Eure et dans l'Orne.

De nombreux départements ciblés par les Franciliens

Même constat dans d'autres départements proches de la région parisienne comme la Seine-Maritime, le Loiret, le Loir-et-Cher, le Cher ou l'Indre. La tendance se confirme également dans la Creuse, la Haute-Vienne, le Lot, la Lozère, les Hautes-Alpes et la Haute-Corse. Dans tous ces départements, Le nombre d'acquéreurs franciliens a également augmenté.

D'autres départements voient, au contraire, la part des acquéreurs franciliens diminuer en un an. C'est le cas par exemple de la Charente-Maritime (10 %) et le Var (7 %) où les notaires constatent une baisse de trois points par rapport à l'an dernier.

La difficulté d'accéder à sa maison secondaire

 « Nombre de Franciliens se sont rendu compte, au premier confinement, qu'il était compliqué d'accéder à leur résidence secondaire, avec moins de trains et moins de vols, assure Elodie Frémont, notaire à Paris citée par le quotidien. Certains ont vendu pour acheter plus près de Paris ».

Cette situation semble avoir des conséquences sur le marché immobilier. Les notaires estiment qu'en 2020, les prix vont moins grimper en Ile-de-France que dans le reste du pays. Une première. Pour les appartements, la hausse des prix devrait atteindre 7,1 % en province contre 5,8 % en Ile-de-France et 6,1 % contre 5,8 % pour les maisons.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • oldi
    13 décembre03:30

    Je cite "Pour les appartements, la hausse des prix devrait atteindre 7,1 % en province contre 5,8 % en Ile-de-France et 6,1 % contre 5,8 % pour les maisons.". Non, dans certains endroits de la province, nuance.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer