Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Immobilier : accéder à la propriété se complique dans les villes moyennes pour les personnes au Smic
information fournie par Boursorama avec Newsgene19/10/2021 à 16:34

Malgré une capacité de financement en hausse, la surface disponible à l'achat a baissé ces deux dernières années. (illustration) (Pixabay / AlexanderStein)

Malgré une capacité de financement en hausse, la surface disponible à l'achat a baissé ces deux dernières années. (illustration) (Pixabay / AlexanderStein)

La revalorisation du Smic n'a pas suffi à combler la hausse des prix de l'immobilier en France, Le pouvoir d'achat dans ce domaine a baissé pour les personnes au Smic en 2021 par rapport à 2019, particulièrement dans les villes moyennes. Ainsi, à Lyon, une personne au revenu minimum ne pourra acquérir qu'un bien de 20 m², contre 90 m² à Saint-Étienne. 

Les personnes touchant le Smic ont de plus en plus de difficultés à devenir propriétaires. Leur pouvoir d'achat immobilier a diminué entre 2019 et 2021. La revalorisation du revenu minimum de 1 % au 1er janvier 2021 puis de 2,2 % au 1er octobre, soit 4,5 % depuis 2019, n'a pas suffi à palier la hausse des prix de l'immobilier, rapporte Le Progrès

Une capacité de financement en hausse

Au total, le Smic est passé de 10,03 € à 10,48 € bruts de l’heure, soit une hausse de 54 € nets par mois en deux ans. « Une augmentation significative mais qui n’a pas suivi l’évolution des prix dans certaines villes moyennes de France, parfois supérieure à 15 % sur deux ans », explique le courtier en prêt immobilier Vousfinancer. 

Dans le même temps, la capacité de financement des ménages au Smic est passée de 97 049 € à 106 913 € entre 2019 et 2021. Malgré cela, une personne au Smic ne pourra investir que dans un 10 m² à Paris, 20 m² à Lyon ou encore 30 m² à Toulouse. À Nîmes, on passe à 52 m², 53 m² au Havre et jusqu'à 90 m² à Saint-Étienne. 

Dans 50 % des villes françaises, la surface qu'il est possible d'acheter en étant au Smic a diminué sur ces deux dernières années. Ce pouvoir d'achat immobilier a particulièrement baissé dans les villes moyennes, comme à Angers où la baisse sur la période est de 14 %.

5 commentaires

  • 19 octobre18:22

    une belle femme a paris et une moche en province ?


Annonces immobilières