Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Épargne d'entreprise : les salariés ont récupéré leur argent pendant le confinement
Boursorama avec Newsgene05/08/2020 à 16:14

Épargne d'entreprise : les salariés ont récupéré leur argent pendant le confinement

Les détenteurs d'épargne salariale ont réagi prudemment au moment du confinement lié à l'épidémie de coronavirus. Face au repli des grands indices boursiers, ils ont préféré récupérer et conserver leur argent plutôt que de le laisser dans les fonds d'action. De leur côté, alors qu'elles auraient pu légalement attendre la fin d'année, de très nombreuses entreprises ont débloqué le versement des primes. 

À l'annonce du confinement, de nombreux salariés ont demandé des arbitrages à leur entreprise sur leurs Plan d'épargne entreprise (PEE) et leur Plan d'épargne retraite collectifs (Perco). L'objectif était pour eux de sortir leur capital d'épargnant des fonds d'action alors que les grands indices boursiers baissaient sur la période, explique Capital.

Les épargnants ont préféré garder leur argent

Un acte de prudence qui s'est poursuivi les deux mois suivant selon Xavier Collot, directeur épargne salariale et retraite chez Amundi, interrogé dans le cadre de l'émission « Le grand rendez-vous de l'épargne » de Capital. Sur toute cette période, les demandes de récupération anticipée ont été divisées par deux en comparaison d'une période normale.

« Cela s'explique par la baisse des marchés financiers, qui n'incite pas à vendre, mais aussi par la capacité de thésaurisation des épargnants lors du confinement », explique le spécialiste de chez Amundi. Les épargnants ont ensuite raté le réveil des marchés et n'ont pas remis cet argent là où il pouvait fructifier. « Ils n'ont pas demandé de nouveaux arbitrages vers les fonds actions » , poursuit Xavier Collot.

Les primes versées à temps

Également invitée sur le plateau de Capital, Catherine Pays-Lenique, la directrice générale d'Epsens, a souligné que le sort des épargnants aurait pu être plus désastreux. Mais les employeurs n'ont pas pour autant décalé à fin 2020 leurs campagnes de versement des primes, malgré une situation économique très difficile.

Des ordonnances prises durant la crise sanitaire du coronavirus leur en donnaient pourtant le droit. Bilan : 80 % des entreprises ont réalisé les versements « dans les délais habituels, et les autres avec un à deux mois de décalage seulement », précise la directrice et spécialiste.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer