1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Déclaration de revenus : pourquoi me reste-t-il des impôts à payer ?
Le Revenu03/05/2020 à 07:25

Plusieurs facteurs peuvent expliquer que le fisc vous demande l'argent malgré le prélèvement à la source. (© DR)

Vous venez de remplir votre déclaration de revenus 2019 et le verdict tombe : il vous reste une somme à payer à l'administration. En effet, la mise en place du prélèvement à la source ne signifie pas que les impôts que vous réglez tous les mois correspondent à la totalité de ce vous devez. Explications et exemples.

Bon élève, vous avez effectué votre devoir fiscal dans les premiers jours suivants l'ouverture du service de déclaration de revenus en ligne.

Une fois le formulaire validé, le fisc vous a communiqué votre «Avis de situation déclarative 2020». Et là, surprise, vous avez une somme à payer, à partir de septembre selon un échéancier communiqué ultérieurement.

Eh oui, le prélèvement à la source, ce mode de collecte de l'impôt mis en place en janvier 2019, n'est pas parfait. Sur vos salaires, pensions, indemnités chômage, le fisc vous ponctionne un montant qui peut être inférieur à ce que vous lui devez réellement.

Vos revenus ont augmenté en 2019 ?

Dans quelle situation cela peut-il se produire ? Cas le plus «classique» : vos revenus ont augmenté.

Si vous avez bénéficié d'une hausse de salaire l'an dernier, l'administration fiscale n'en prend connaissance qu'aujourd'hui grâce à votre déclaration de revenus 2019.

Le taux de prélèvement qui vous a été appliqué l'année passée était donc trop faible au regard de vos revenus et le fisc réclame la différence.

Ou même en 2018 ?

Moins intuitif, Bercy peut aussi vous demander de l'argent alors que vous n'avez pas été augmenté en 2019 mais seulement en... 2018.

En effet, sur la première partie de l'année - de janvier à juillet ou août

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer